Mick Rock, photographe de Bowie : ''ma complicité avec l'artiste''

Du 02 décembre 2016 au 15 janvier 2017
  • Bowie se maquille avant un concert en Ecosse

    © MICK ROCK /1973, 2016

    Bowie se maquille avant un concert en Ecosse

    © MICK ROCK /1973, 2016

  • Bowie, Iggy Pop et Lou Reed au Dorchester Hotel à Londres

    © Mick Rock 1972

    Bowie, Iggy Pop et Lou Reed au Dorchester Hotel à Londres

    © Mick Rock 1972

Mick Rock, photographe de Bowie : ''ma complicité avec l'artiste'' 27bis, allées Maurice Sarraut 31300 Toulouse fr

Pour la première fois en France, Mick Rock, « l’homme qui a photographié les années 70 », expose des photos inédites de David Bowie. L'exposition « Life on Mars, David Bowie shot by Mick Rock » se déroule jusqu'à la mi-janvier à Toulouse.

Mick Rock est connu pour être LE photographe anglais incontournable des années 1970. Ses nombreux clichés des stars de l’époque (Iggy Pop, Lou Reed, Queen, Debbie Harry) l’ont rendu célèbre. Il nous parle de sa complicité avec David Bowie.


Dans les années 70, vous êtes devenu le photographe préféré de David Bowie ? Quel genre de relation entreteniez-vous avec cette popstar ?

David et moi avions une relation très particulière. Nous étions d’abord des collaborateurs : deux beaux livres d'édition reflètent l'intimité de notre relation(*) sans oublier le clip ''Life on Mars''. J’ai photographié David dans toutes les circonstances de la vie quotidienne : dans les coulisses, à table, durant son sommeil, en performance, en studio photographique, en séance d’autographes... J’ai également produit et réalisé plusieurs vidéos de lui, comme « Life On  Mars », John I'm Only Dancing », « Space Oddity »...


L'exposition « Life on Mars » présente des photos inédites prises dans les années 70. Pourquoi avez-vous décidé de présenter ces photos en 2017, tant d'années plus tard ?

Je possède plus de 5000 photos de David en archives et beaucoup d’entre elles sont encore inconnues du public ! Jadis, il y avait beaucoup moins de publications spécialisées, pas de chaînes câblées, peu de documentaires sur les rockers, pas d'internet non plus, et il était trop tôt pour publier des livres photographiques sur Bowie. Ces dernières années, l'intérêt pour la photographie a fortement grandi. Au cours des 16 dernières années, entre mes livres et mes expositions, je n'ai jamais autant montré mon travail.


Pensez-vous que Bowie est la star la plus emblématique des années 70 ?

Cela ne fait aucun doute ! Il fut, de loin, la star de rock masculine la plus photogénique, à l’image d’Elvis Presley ! Il reste l'interprète rock le plus novateur de tous les temps. Il a changé de style tant de fois… Infiniment curieux, il cherchait toujours de nouvelles façons de s'exprimer. Lecteur passionné, fan de musique, collectionneur d'arts, artiste visuel, acteur : David savait tout faire avec, en prime, un grand sens de l'humour. Et puis, son aura va bien au-delà des années 70. N'a-t-il pas produit de la musique jusqu'à sa mort, avec son dernier album Black Star ?


Quels sont vos meilleurs souvenirs de séances de shooting avec David ?
D’abord, Bowie était très coopératif et il adorait être photographié. Il était d’ailleurs impossible de prendre une mauvaise photo de lui ! Quand nous étions ''juste nous deux'', nous parlions très peu. Il se concentrait sur son maquillage, s'habillait dans une attitude très zen, et moi je le photographiais sans arrêt. David et mon autre grand ami Lou Reed, étaient probablement les stars les plus faciles à immortaliser. 


En tant que photographe, pourquoi êtes-vous si fasciné par les stars du rock ?

Avec un nom comme « Mick Rock », mon destin était scellé dès ma naissance ! J'ai étudié les langues et la littérature moderne à l'université de Cambridge. J’étais alors fan des symbolistes français comme Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, Nerval, Gautier… Certains rockers comme Syd Barrett, David Bowie ou Lou Reed sont, pour moi, les héritiers modernes de ces poètes.


* Moonage Daydream – (Genesis Publications - 2002) et The Rise of David Bowie 1972-1973 (Taschen Books). Ce livre a été publié juste avant la mort de Bowie.

 

Adresse

Exposition « Life on Mars »
Le Multiple
27bis, allées Maurice Sarraut
31 300 Toulouse

Durée

De 10h à 19h tous les jours
sauf le lundi et jours fériés.

Tarifs

7€ / Réduit : 4€ / Forfait famille : 12 € Gratuit pour les moins de 12 ans.

A Voir

A proximité