Alsace : la nouvelle Bibliothèque Humaniste dévoile ses trésors à Sélestat

  • Bibliothèque Sélestat - © Ville de Sélestat

    Bibliothèque Sélestat - © Ville de Sélestat

Alsace : la nouvelle Bibliothèque Humaniste dévoile ses trésors à Sélestat

Ce patrimoine exceptionnel datant du 16e siècle est un témoignage précieux de l’effervescence intellectuelle de la Renaissance. Paré de ses nouveaux atours, l’établissement alsacien s’apprête à rouvrir ses portes après quatre ans de fermeture et se positionne comme le centre européen du livre et de l’humanisme.

Le projet architectural imaginé par Rudy Ricciotti – à qui l’on doit également le Mucem à Marseille - aspire à renforcer l’enracinement de ce précieux équipement patrimonial dans le tissu des rues et places du centre-ville de Sélestat et à offrir un bel équilibre entre héritage et modernité.

La Bibliothèque Humaniste possède de remarquables collections, dont celle de la bibliothèque de l’école latine fondée en 1452 et celle de Beatus Rhenanus qui la légua à sa ville natale en 1547. Celle-ci est inscrite au registre « Mémoire du monde » de l’Unesco depuis 2011.

Le lieu conserve 154 manuscrits médiévaux et 1 611 imprimés des 15e et 16e siècles. Chaque trimestre, la bonne conservation des collections impose leur renouvellement ce qui permet également de présenter aux visiteurs un plus large éventail d’ouvrages dont quelques inédits.

Plus qu’un simple parcours, la nouvelle muséographie constitue un voyage au cœur des livres et de la pensée humaniste qui gagna Sélestat aux 15e et 16e siècles. Dans une ambiance méditative, les visiteurs bénéficient de contenus multiples offrant une grande liberté d’approche en fonction de leurs centres d’intérêts et de leurs connaissances.

Le projet architectural révèle des espaces amples et valorise l’aspect monumental de l’édifice. Les nouveaux volumes de l’ancienne halle aux blés s’articulent désormais sur plusieurs niveaux. L’accueil s’élève ainsi sur 16 mètres de haut jusqu’au toit. Derrière la billetterie se trouve une salle de 120 m2 pour les expositions temporaires.

Beatus Rhenanus est l’un de ceux qui ont fait de Sélestat l’un des foyers pédagogiques et intellectuels majeurs en Europe. Sa bibliothèque personnelle compte pas moins de 670 volumes et forme l’une des plus riches et des plus exceptionnelles collections de la Renaissance.

L’ancien bâtiment ne permettait plus de conserver dans de bonnes conditions cet ensemble de renommée internationale ni d’accueillir convenablement les publics, lecteurs comme visiteurs. Après plus de deux ans de travaux de transformation, il est fin prêt.

Plus d'informations