Goût de France : « Pour réfléchir à une gastronomie durable » avec le chef Sang Hoon Degeimbre

Goût de France/Good France revient pour la 5e fois ce jeudi 21 mars. Plus grande manifestation au monde à célébrer la gastronomie, elle mobilisera 5000 chefs sur les 5 continents pour proposer des dîners à la française. Cette année, c’est la Destination Provence qui sera mise à l’honneur au travers de spécialités culinaires responsables.

Parmi les établissements belges participants, on retrouve notamment « L’air du temps (Lien externe) », situé à Eghezée en province de Namur depuis le 1er juillet 1997 et récompensé de 2 étoiles Michelin depuis 2008. Rencontre avec son chef Sang Hoon Degeimbre, qui se décrit comme « un natif coréen, un homme belge et un citoyen du monde ». Un chef qui n’est pas uniquement cuisinier mais également producteur puisque le restaurant est entouré de 5 hectares de terre dont la moitié est cultivée et produit 90% des besoins de l’établissement en légumes, fruits et herbes.

France.fr : Pourquoi participez-vous à l’opération Good France ?

Car à travers cette opération, on nous propose de réfléchir à une gastronomie durable. C’est une question qui nous préoccupe depuis maintenant une quinzaine d’années. Il est essentiel et stimulant de pouvoir échanger quant à de nouvelles pratiques culinaires. Si, par ces échanges, nous arrivons à modifier notre comportement de consommation, je pense que nous nous en porterons bien mieux. Et la planète aussi.

France.fr : Que représente la gastronomie française à vos yeux ?

Elle est la référence d’un savoir-vivre « à la française », qui est la base actuelle de l’idée du « fine dining » à travers le monde. Chaque pays a ses caractéristiques et sa propre identité. Mais chacun se réfère à la gastronomie française pour l’incorporer à sa gastronomie locale.

France.fr : Quelle influence a-t-elle dans votre cuisine de tous les jours ?

La Belgique est un pays voisin de la France. Les deux cuisines se côtoient et s’entremêlent. Dans notre établissement, nous avons adopté les « codes » culinaires français qui sont également une référence pour nos clients.

France.fr : Comment décririez-vous votre cuisine ?

C’est une cuisine de structure française avec des personnalisations locales. Une typologie du terroir, centrée autour du végétal, des produits de saison et qui est respectueuse des préoccupations contemporaines. Elle est unique en son genre, notamment parce que nous avons notre propre jardin de 5 hectares. Nous y produisons tous les légumes, les herbes et fleurs que nous utilisons ensuite en cuisine.

"Réflexion et création. Ça colle assez à l’image de la France."

France.fr : En gastronomie, quelles sont les valeurs que vous prônez ?

Le respect, la loyauté, l’engagement et le plaisir.

France.fr : Quel menu proposerez-vous à l’occasion de Good France ?

Ce sera, comme à notre habitude, un menu responsable axé sur ce que notre jardin nous offrira cette semaine-là. Un menu qui fera honneur à la gastronomie française et à la nature.

France.fr : Plus globalement, quelle image vous traverse l’esprit quand vous pensez à la France ?

La révolution ! Les Français ont une personnalité contestataire selon moi. Ils aiment remettre en question le cycle établi. Leur histoire est marquée par des moments de révolutions, par le passé ou même actuellement, à tous niveaux. Mais dans révolution, il y a aussi évolution. Réflexion et création. Ca colle assez à l’image de la France.


Adresse :
L’air du temps (Lien externe)
Rue de la Croix Monet, 2
5310 Eghezée

Horaires :
Restaurant fermé les lundis et mardis.

L’air du temps, c’est aussi 11 chambres d’hôtes, une salle de conférence pour incentives et un service traiteur.