Découvertes culinaires & ambiance chaleureuse : 7 food halls à découvrir en France

Gastronomie mondialement reconnue, variétés de produits régionaux unanimement appréciés et Lyon, capitale mondiale de la gastronomie : les français sont indiscutablement de bons-vivants. Et cet amour ne s'exprime pas seulement dans de sympathiques brasseries ou d'agréables restaurants, mais aussi dans les food halls ou halles gourmandes qui ont poussé comme des champignons ces dernières années. Ces halles alimentaires viennent rafraîchir le paysage gastronomique et rendent abordable la dégustation de merveilles culinaires. Un cadre chaleureux, des activités connexes, des produits frais et un petit verre : ces food markets ont tout ce qu'il faut pour passer une bonne soirée entre amis. Voici un petit aperçu des food halls les plus sympas et les plus branchés de France !

Marché du Lez - Montpellier (Occitanie)

Wouah, quel concept ! Le Marché du Lez (Lien externe) illustre parfaitement la possibilité de donner une seconde vie lumineuse à un sombre site industriel. Commerçants, marchands ambulants, brocanteurs, artistes, chefs et foodtrucks se réunissent ici pour faire du Marché du Lez un concept unique en son genre. Le thème central : un nouvel art de vivre moderne qui fait la part belle à la production locale, à la durabilité et à l'innovation. Libre à vous donc d'y savourer de délicieux plats de l'un des nombreux foodtrucks, de siroter un Ricard pendant une partie de pétanque, d'admirer la beauté du street art, de flâner au marché des antiquaires et surtout de vous laisser emporter par l'ambiance festive qui y règne. Des espaces de coworking, d'autres dédiés aux startups et aux ateliers d’artistes viennent compléter le tableau. Le Marché du Lez, c'est un concentré de la pétillante culture urbaine de Montpellier, et un must absolu lors de votre prochaine visite dans cette ville méditerranéenne.

Les Halles de la Major – Marseille (Provence-Alpes-Côte d'Azur)

Toujours avec la Méditerranée en toile de fond, cap vers l’est direction Marseille, une ville aux nombreuses perles cachées. On vous dévoile aujourd’hui l’une d’entre elles à découvrir de toute urgence : les Halles de la Major (Lien externe) . Sous les voûtes de la cathédrale du même nom, ces magnifiques Halles vous proposent de délicieux plats aux saveurs méditerranéennes. Une salade fraîche du primeur, un plateau d'huîtres du poissonnier ou un ‘tartare du chef’ du boucher : on y trouve toutes sortes de saveurs et de produits de qualité. Terminez par un plateau de fromages et un petit verre de vin du caviste, avec vue sur les eaux étincelantes de la Méditerranée. Les Halles de la Major tiennent une place importante sur la scène gastronomique marseillaise en faisant la part belle aux produits locaux et aux spécialités méditerranéennes, et propose également une ouverture sur d’autres cuisines du monde (ne passez pas à côtés des tapas thaïs !)

Les Halles de la Major font partie d'un projet plus vaste, Les Voûtes de la Major. Des restaurants, boutiques, cafés et magasins ont élu domicile sous les voûtes de la cathédrale. Ne passez pas à côté de la Voûte Virgo (Lien externe) , un espace vibrant et créatif qui accueille deux expositions différentes chaque mois, inaugurées par une soirée à thème, une fête d'ouverture, des DJ sets et des concerts. Les autres soirs, vous pouvez prendre un verre et manger un morceau dans cet espace unique situé sous la cathédrale. Un must absolu !

Gare du Sud - Nice (Provence-Alpes-Côte d'Azur)

Construite en 1892, la Gare du Sud (Lien externe) de Nice devait relier ce joyau coloré à la Provence. Après la fermeture de la gare, l'œuvre architecturale, en partie inspirée de Gustave Eiffel, menaçait de tomber en ruines et même d'être rasée, mais c'était sans compter les protestations des habitants qui souhaitaient ardemment offrir une seconde vie au bâtiment. Un vœu qui s'est heureusement exaucé de manière remarquable !

Bien que ce nouveau food hall soit encore en plein développement, les Niçois ont déjà pu y vivre un savoureux été grâce aux nombreux événements et à la délicieuse offre culinaire. Mais le meilleur reste à venir, puisque le concept prendra un nouveau souffle début 2022. Sous l'impulsion de l'organisme Enchanté, le site historique proposera une nouvelle configuration de l’espace et une évolution du concept, avec l’ambition de surfer sur la tendance des food halls pour en devenir une référence mondiale ! N’attendons cependant pas ces grandes nouveautés pour profiter de la Gare du Sud dès à présent. Ce magnifique food court reste ouvert pour un cocktail original ou une bière fraîche, et une délicieuse cuisine variée qui marie spécialités locales et saveurs du monde.

Les Halles de Bacalan - Bordeaux (Nouvelle-Aquitaine)

La Cité du Vin, construction ultramoderne placée sous le signe de la viticulture régionale, est un must absolu dans la métropole du vin. Au pied de la Cité se dressent les Halles de Bacalan (Lien externe) , un marché couvert fondé en 2017 par le collectif Biltoki. Cette fois, pas d’ancien site réaménagé, mais un marché couvert moderne et joliment fini accueillant 24 étals de produits artisanaux de qualité. Vous pouvez y trouver des légumes frais ou des ingrédients pour cuisiner vous-même, mais aussi d'excellents plats des commerçants locaux. La pause casse-croûte idéale donc pour ceux qui prévoient visite et dégustations à la Cité du Vin !

Les Halles de Bacalan ne sont pas le seul projet de Biltoki (Lien externe) , qui signifie « l’endroit qui rassemble » en basque. Le collectif possède aujourd'hui des marchés couverts dans 9 villes de France – dont Paris, Rouen, Saint-Etienne et Lille – dont le but est de rassembler une communauté autour de l'alimentation et de devenir le nouveau cœur battant d'un quartier. Pour les fondateurs, manger est en effet une expérience sociale qui relie les êtres et initie des discussions et des débats indispensables, éléments fondamentaux d'une vie heureuse. Surveillez donc bien où trouver ces marchés couverts ailleurs en France !

Les Halles de Lyon Paul Bocuse - Lyon (Auvergne-Rhône-Alpes)

La France est riche d'un énorme patrimoine culinaire, et la gastronomie y est même un peu une religion. En poussant cette métaphore plus loin, Lyon serait alors le lieu de pèlerinage phare, et les Halles de Lyon Paul Bocuse (Lien externe) un temple suprême dont les 56 chefs et commerçants ambulants seraient les prêcheurs de la parole culinaire. Une visite de ces halles couvertes, qui portent le nom du légendaire chef lyonnais, est donc vécue par beaucoup comme une expérience divine. On y déguste des plats typiquement lyonnais comme le traditionnel mâchon lyonnais, la quenelle lyonnaise et bien d’autres fleurons gastronomiques locaux qui vous transporteront vers d’autres cieux. Car dans ce marché couvert fondé en 1859, on est aussi très attaché aux produits locaux.

56 poissonniers, fromagers, boulangers, chocolatiers, traiteurs… entretiennent avec ferveur la mémoire culinaire de la région et n'hésitent pas à mettre en lumière les incontournables de la région. Les Halles de Lyon Paul Bocuse sont un marché couvert exceptionnel où bat le cœur gastronomique d'une ville qui a fait du bien, du fin et du beau les fondements de sa culture, de son passé et de son avenir.

Le Food Traboule - Lyon (Auvergne-Rhône-Alpes)

Dans la capitale gastronomique française qu'est Lyon, il y a bien sûr plusieurs temples culinaires. La plus belle de ces structures est sans doute la Food Traboule (Lien externe) , un food court relativement récent qui a élu domicile dans la célèbre Tour Rose de la vieille ville. Il doit son nom aux traboules, ces passages couverts traditionnels qui traversent les bâtiments du Vieux Lyon et qui méritent le détour. La Tour rose fait également partie de ce maillage de couloirs.

Le cadre est impressionnant en soi : dans les sept salles différentes, réparties sur trois étages baignés de lumière grâce à une superbe verrière, il règne une atmosphère décontractée, conviviale et poétique. Une ambiance chaleureuse apportée par la configuration des cuisines ouvertes, mais aussi bien sûr par les délicieux plats servis à des prix très abordables. Le Food Traboule offre un condensé de la gastronomie française traditionnelle ainsi que des cuisines du monde. Ainsi, et d’une délicieuse manière, une deuxième, troisième ou même quatrième vie est donnée à l'un des monuments les plus historiques de Lyon !

Marché des Enfants-Rouges - Paris (Île-de-France)

Le moment est venu pour une parenthèse historique vers la capitale : parmi tous les marchés cités, le Marché des Enfants Rouges est sûrement le plus ancien. Fondé en 1615 au cœur du quartier du Haut Marais, dans le trépidant 3e arrondissement de Paris, ce marché reste un des lieux préférés des Parisiens et des touristes. Il doit son nom à sa proximité avec un foyer pour orphelins, qui portaient des uniformes rouges.

En 1912, le Marché des Enfants Rouges devient le lieu de prédilection de l’Est parisien pour se procurer son lait frais, et ce jusqu’à sa fermeture en 1914 aux prémices de la guerre. En dépit de son mauvais état, le marché a été reconnu monument historique en 1982, et est aujourd’hui encore un marché plébiscité par les locaux. A côté des étals de fruits et de légumes, des bouchers et des poissonniers, on y trouve aussi des stands de restauration qui vous proposent un voyage culinaire autour du monde. Un des meilleurs établissements japonais de Paris, Chez Taeko, y tient un stand, tandis que Le Traiteur Marocain propose la dégustation d'un délicieux tajine. Vous pouvez même aller au Marché le dimanche pour l’un des meilleurs brunchs de Paris, à La Petite Fabrique ! L'ambiance chaleureuse, la convivialité et la bonne humeur des marchands poussent aujourd’hui encore les Parisiens à venir faire leurs emplettes dominicales dans ce lieu chargé d’histoire.