8 expériences entre terre et ciel pour se reconnecter à la nature

Prêts à prendre un grand bol d’oxygène ? Cet été, plus que jamais, on souhaite se reconnecter aux éléments et réveiller tous ses sens au contact de la nature. Se baigner dans un lac des Landes aux premiers rayons du soleil, méditer sur un à-pic rocheux en Normandie, marcher dans le ciel du Pic du Midi ou contempler les volcans millénaires en Auvergne, voilà 8 expériences à vivre au rythme du soleil, du vent, et de l’eau

Se rafraîchir au bord d’une cascade en Lozère

D’abord on n’entend qu’un bourdonnement sourd, puis voici des rubans d’eau qui scintillent dans le soleil à travers les feuillages. L’été, en plein cœur du parc national des Cévennes, on prend un bain de fraicheur à la cascade de la Runes : avec près de 60 mètres de hauteur, c’est la plus élevée de Lozère ! Pour atteindre le bas de la cascade, il faut cheminer (avec de bonnes chaussures) une quarantaine de minutes sur un sentier escarpé qui descend entre blocs granitiques et végétation. En bas, surprise, la cascade en cache une autre : deux chutes, l’une de 46 mètres et l’autre de 24 mètres atterrissent dans deux vasques pour deux fois plus de fraîcheur.

Lozère Tourisme (Lien externe)

Méditer à la Roche d’Oëtre en Normandie

C’est l’une de ces curiosités géologiques devant lesquelles on se sent tout petit… En pleine Suisse normande, terre réputée pour son doux relief, la Roche d’Oêtre joue les intrus avec ses à-pics rocheux culminant à 118 mètres au-dessus des gorges de la Rouvre : c’est une lointaine résurgence du massif armoricain breton. Depuis ce belvédère naturel, on pourrait rester des heures à méditer face aux collines et bocages verdoyants qui moutonnent à l’horizon. Au passage l’œil s’attarde sur des détails, un profil humain qui se dessine dans la pierre, des lichens et des mousses très rares accrochés aux parois ou un petit lézard vert qui se chauffe au soleil…

Normandie Tourisme (Lien externe)

Contempler les volcans millénaires en Auvergne

Combien sont-ils à s’étirer du nord au sud de l’Auvergne, mamelons verdoyants dardant leurs arêtes acérées vers le ciel ou déroulant leurs courbes adoucies par les siècles ? Il serait vain de vouloir compter les éminences qui ponctuent le parc naturel régional des volcans d’Auvergne ! Mieux vaut choisir avec soin un ou plusieurs postes d’observation pour contempler l’extraordinaire variété de ce relief plissé par l’activité volcanique. Chaîne des Puys, massif du Sancy ou monts du Cantal, saurez-vous les reconnaître ? Qu’importe, l’essentiel est d’appuyer sur pause…

Découvrir l'Auvergne (Lien externe)

Rester scotché face aux Aiguilles de Bavella en Corse

Au cœur du parc naturel régional de Corse, arrêt sur image ! Au pied des Aiguilles de Bavella appelées aussi tours ou cornes d’Asinao, on s’emplit les poumons d’air pur et on compte les mille et une nuances de la pierre. Ce ruban de roches dentelées aux arêtes aiguisées culminant à un peu plus de 1 800 mètres déploie une incroyable variété de couleurs, du rouge clair au gris foncé. C’est l’un des plus beaux panoramas du fameux GR 20. Mais si vous êtes randonneur novice, vous pourrez faire une balade au départ du col de Bavella (1 218 mètres) vers le "trou de la bombe", une curiosité géologique, qui vous scotchera comme le reste !

Visit Corsica (Lien externe)

Tutoyer le ciel au Pic du Midi

Et si l‘on prenait de la hauteur pour tutoyer le ciel ? Il suffit de grimper à l’Observatoire du Pic du Midi à 2 877 mètres d’altitude ! En haut de la plateforme, toutes les montagnes semblent s’être donné rendez-vous sous nos pieds. Par temps clair, surtout le matin, le panorama à 360° s’étend de la chaine des Pyrénées aux plaines de l’Occitanie et parfois jusqu’aux contreforts du massif Central ! Et s’il y a des nuages, c’est l’occasion d’expérimenter de nouvelles sensations : suspendue au-dessus du vide, une passerelle métallique de 12 mètres de long invite à marcher dans le ciel. Quand les nuées forment une nappe vaporeuse sous les pieds, on se croirait au paradis !

Occitanie Tourisme (Lien externe)

Prendre un bain de forêt dans le Massif des Vosges

Caresser l’écorce d’un arbre, fouler l’herbe pieds nus, humer les parfums de feuilles, de fleurs et d’humus… Entre sapins, hêtres et pins sylvestres, le massif des Vosges est un fabuleux terrain de jeux pour se reconnecter à la nature et vivre au rythme de la forêt le temps d’un grand bain d’oxygène. On met tous ses sens en éveil au fur et à mesure que l’on s’enfonce dans les sous-bois. Ecouter les petits bruits qui signent la présence des animaux, repérer les traces d’un passage sur le sol, observer les variations infinies des verts et des textures l’été quand la forêt est à son apogée. Attention, le bain de forêt est addictif !

Massif des Vosges (Lien externe)

S’émerveiller sur le site des 4 lacs dans les Montagnes du Jura

Ilay, avec sa petite île, Narlay, petit et Grand Maclu… On ne retiendra pas forcément les noms des quatre lacs glaciaires qui s’étirent en contrebas du belvédère des 4 lacs. Mais on se souviendra longtemps de l’éblouissant panorama à 360° qui se dévoile à 900 mètres d’altitude. Turquoise, jade ou saphir, leurs couleurs passent par toutes les nuances, se teintant ici et là de vert en résonance avec les forêts de sapins qui se reflètent dans leurs eaux. Par temps clair, on poursuit vers le pic de l’Aigle : à 993 mètres, la vue embrasse les plateaux du Jura mais aussi le mont Blanc !

Jura Tourisme (Lien externe)

Se ressourcer aux premiers rayons du soleil dans les Landes

Le premier matin du monde ? C’est chaque jour à Biscarosse dans les Landes ! On se réveille à l’aube quand les premiers oiseaux commencent à gazouiller, puis on esquisse quelques pas pieds nus sur le sable. A deux pas de l’océan, pas une ride, pas une vague, le lac étale sa surface lisse comme la peau d’un bébé sous les premiers rayons de soleil. L’instant décisif pour se ressourcer avec un long, très long bain, l’été la température de l’eau peut friser les 28° !

Tourisme Landes (Lien externe)