Étape 11/ Le Tour de France à La Rosière

18 juillet, en pleine Savoie. Après 108,5 km de montées vertigineuses et une dernière ascension de 18 km à mordre le guidon, les coureurs s'apprêtent à savourer leurs efforts sous le soleil de La Rosière.

« La plus italienne des stations françaises. »

Balcon savoyard saturé de soleil sur la Tarentaise, La Rosière est à seulement 8 km de l’Italie. En face, c’est avec la Thuile, charmant village italien qu’elle échange évasions sans frontière, recettes al dente et naturalmente le goût des traditions locales.

LE MUST
Sac à dos et gourde en main, partir au petit matin sur le massif du Mont-blanc, le Beaufortain et la Vanoise à la recherche du Lac sans fond. Le soir, emprunter la route du Col du Petit Saint-Bernard et s’accorder un peu de farniente italienne en dégustant une glace au chocolat au village.

SIGNE DISTINCTIF.
Double nationalité, certes ! Mais ce qui caractérise la station de 1850 m, c’est aussi son ensoleillement record. Ici, on ne badine pas avec le soleil : on vit tout bonnement à son rythme. Avec plus de de 8 heures de lumière jaune par jour, elle surclasse la plupart des stations françaises.

SON PETIT PLUS NATURE.
Outre ses 1001 randonnées à essayer, La Rosière doit également sa réputation à son parc national : celui de La Vanoise. Créé en 1963, il dépasse en âge les autres parcs de l’Hexagone - avec pas moins de 600 km de sentiers et 107 sommets allant jusqu'à 3000 m d’altitude. En juillet, on se régale devant ses glaciers, ses lacs et ses variétés végétales.

POUR SE RESTAURER.
Choisir une spécialité savoyarde et lézarder sur la terrasse panoramique de «L’Accroche cœur (Lien externe)».

POUR DORMIR.
Aux Eucherts, dans « Le Hameau de Barthélémy (Lien externe)». Exposition plein sud avec une vue imprenable sur le Mont Pourri (ne pas se fier à son nom) et la vallée de Haute Tarentaise.

POUR LE FUN.
Délaisser la traditionnelle randonnée pédestre et parcourir les paysages à trottinette électrique (Lien externe)

voir le TDF
POUR VOIR LE TOUR DE FRANCE.
À la maison du ski, au plus près de la ligne d’arrivée ou bien du côté des villages en contre bas, pour y voir les cyclistes monter en plein effort

La Rosière