Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

Ma première fois sur un glacier

Le blogueur de Traversée d'un monde sur le glacier des 2 Alpes

Le ski en été, incompatible ? Bien au contraire ! Dès l’arrivée des beaux jours, les aficionados de la glisse se ruent sur les glaciers afin de profiter de leurs "neiges éternelles". Une expérience inédite pour le blogueur belge « Traversée d’un monde », qui, à 29 ans, s’est frotté pour la première fois aux joies du ski au coeur du plus grand glacier skiable d’Europe.

France.fr - Il y a quelques semaines, vous avez eu l’occasion de skier pour la première fois sur le glacier des 2 Alpes, en France. Comment se sent-on juste avant de chausser des skis ?

Jérôme Derèze - Au tout début, un peu stressé. Mais après, en arrivant un peu plus haut en attitude, quand le paysage se dégage petit à petit, on se sent de plus en plus détendu. Surtout grâce au moniteur qui m’a accompagné, il m’a bien tout expliqué pas à pas.

IMG 20180705 110854-PANO

France.fr - Vous aviez des aprioris sur le ski ?

Jérôme Derèze -J’avais surtout peur de tomber, de vraiment m’étaler sur la neige. J’avais peur de ne pas pouvoir rester stable sur mes skis. Mon moniteur me disait qu’il fallait simplement se laisser glisser. Après 20 minutes, je me suis senti plus à l’aise. Au début, c’est étrange d’avoir une sorte d’excroissance au bout des pieds, mais exercice après exercice, j’ai fini par me sentir plus en confiance.

France.fr - Comment décrieriez-vous les sensations que vous avez ressenties ?

Jérôme Derèze -En fait, ce sont vraiment les sensations de glissade qui étaient très amusantes. Ce que j’ai préféré, c’est cette sensation de liberté, de se laisser glisser, car ce n’est pas courant pour l’être humain. C’est comme si on volait, tout en admirant les montagnes environnantes. C’était vraiment un décor idéal pour une première initiation.

"Je n’imaginais pas que c’était possible de skier en été dans l’hémisphère nord. Ça a d'ailleurs beaucoup impressionné et étonné les personnes qui me suivent."

France.fr - Est-ce que vous auriez pensé un jour skier en plein été, sur un glacier ?

Jérôme Derèze - Alors là, non pas du tout ! Je n’imaginais pas que c’était possible de skier en été dans l’hémisphère nord. Ça a d'ailleurs beaucoup impressionné et étonné les personnes qui me suivent. C’est vraiment étonnant de voir autant de neige en plein été. On était à 3400 mètres d’altitude, c’est quand même impressionnant !

France.fr - La station des 2 Alpes se prête bien à ce genre d’initiation ?

Jérôme Derèze - Oui, c’est quelque chose que je recommanderais car j’en garde un excellent souvenir. La piste était adaptée à l’apprentissage et permettait de se sentir en parfaite sécurité à chaque instant. C’était génial d’avoir avec moi un bon moniteur, compréhensif, qui m’a épaulé pas à pas. Et le fait d'être entouré de montagnes à 3400 mètres d’altitude, ça renforce ce sentiment de liberté, d’évasion et de dépaysement.

2 Alpes

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué durant cette expérience ? Quel est votre meilleur souvenir ?

Jérôme Derèze - Je pense que c’est lorsque j’ai réussi ma première longue glissade, quand j’ai réussi à m’arrêter pour la première fois grâce à la technique du chasse-neige. C’est vraiment un souvenir que je garde en mémoire. La sensation de liberté, le fait de pouvoir s’arrêter si facilement en skiant, je n’imaginais pas en être capable. Je me suis senti rassuré.

France.fr - Est-ce que ça vous a donné envie de réitérer l’expérience ? Si oui, où ?

Jérôme Derèze - Oui bien sûr, j’aimerais bien pouvoir retenter l’expérience. Certainement dans les Alpes car les paysages sont magnifiques ! J’aimerais prendre plus de temps et aller plus loin dans l’apprentissage du ski. Et peut-être tester dans quelques années d’autres formes de glisse, comme le snowboard par exemple.

Les 2 Alpes 

2 Alpes