Faites le plein d’adrénaline : cinq expériences sensationnelles à tester cet hiver

Il y a quelques années, la marque de snowboard Burton sortait son film For Right or Wrong, dont le message était, en substance, qu’il y a toutes sortes de manières de faire du snowboard. On pourrait dire de même pour les séjours au ski. Que vous aimiez sillonner les pistes bleues en toute tranquillité ou que vous soyez un amateur de hors-piste aguerri, il n’y a pas qu’une seule manière de profiter de la montagne.

Maintenant, il est vrai que certaines stations se prêtent mieux à certains profils. Si vous n’avez jamais chaussé de skis par exemple, vous profiterez davantage d’une station comptant de nombreuses pistes vertes. Si vous êtes plutôt du genre « deux pistes, une pinte », vous apprécierez les larges bleues et l’offre de restaurants en altitude. Enfin, si vous êtes avide de nouveautés, avez besoin d’adrénaline et aimez repousser vos limites, mettez le cap sur l’une de ces stations cet hiver.

Essayez-vous au skicross à Arêches-Beaufort ou Val Thorens

Le skicross est sans doute la discipline olympique la plus grisante qui soit : une course effrénée jusqu’à la ligne d’arrivée, sur un parcours composé de bosses, de tremplins et de virages relevés, où tous les coups sont permis. Le contact entre les riders n’est pas forcément encouragé, mais il n’est pas interdit non plus. La petite station d’Arêches-Beaufort est l’endroit idéal pour découvrir le skicross, avec quatre espaces de niveaux différents et la possibilité de prendre des cours (Lien externe) .

Val Thorens n’est pas en reste non plus, puisqu’elle hébergera l’étape d’ouverture de la Coupe du Monde de skicross Audi FIS (Lien externe) cet hiver. Parmi les skieurs attendus au départ, il y aura le héros local Jean-Frédéric Chapuis, champion du monde en 2013 et médaillé d’or aux Jeux Olympiques de Sotchi l’année suivante.

Initiez-vous au freeride aux 2 Alpes

Se risquer au hors-piste pour la première fois a de quoi faire froid dans le dos, et c’est même carrément dangereux si vous ne savez pas ce que vous faites. C’est pourquoi la station Les 2 Alpes (Lien externe) (Lien externe) propose une initiation au freeride cet hiver. Ce cours de freeride, qui a lieu tous les mardis, vous aidera à appréhender les dangers du hors-piste et vous apprendra à utiliser l’équipement de sécurité (A.R.V.A., pelle et sonde) dont vous aurez absolument besoin pour vous aventurer dans la poudreuse. Vous testerez également certains itinéraires, accompagné de guides professionnels. Si le hors-piste vous tente, c’est l’endroit idéal pour faire vos premiers rides.

Testez l’un de ces spots freeride époustouflants

Il va de soi que le ski backcountry ne s’apprend pas du jour au lendemain, mais si vous êtes un skieur chevronné, les Alpes françaises sont sans doute le meilleur endroit au monde où s’adonner au freeriding. Saint-Foy (Lien externe) , dans la vallée de la Tarentaise, par exemple, regorge de pistes accessibles par remontée mécanique, mais doit en réalité sa réputation à ses interminables itinéraires de hors-piste au départ des plus hauts sommets.

Bonneval-sur-Arc (Lien externe) , le plus haut village de la vallée de Maurienne, offre un accès quasi incomparable, bien que méconnu, au paradis de la poudreuse, tandis que La Clusaz (Lien externe) , où le spécialiste local Candide Thovex a appris ses premières figures, est une autre option souvent négligée. Cet hiver, l’UCPA de La Clusaz propose des stages d’une semaine qui s’adressent aux skieurs de tous niveaux. Toutes les descentes en freeride sont bien entendu encadrées, car la règle d’or de toute exploration hors-piste reste « Jamais sans un guide ».

Plongez sous la glace à Chamrousse

À Chamrousse (Lien externe) , perle cachée d’une station proche de Grenoble, on va de surprise en surprise, et on tombe parfois sur des activités complètement insolites, comme celle proposée cet hiver : la plongée sous glace. Nous ne sommes pas dans l’Océan arctique, me direz-vous... Et pourtant, les amateurs de plongée du coin ont découvert que les lacs gelés de Chamrousse offraient un cadre unique pour une expérience de plongée sous glace hors du commun à plus de 2000 mètres d’altitude. Cette activité s’adresse à tous, débutants ou plongeurs confirmés, et vous permet d’observer la calotte glaciaire sous l’eau et d’assister à un jeu de lumières fascinant que vous n’oublierez pas de sitôt.

Escaladez une cascade de glace à l’Alpe d’Huez ou à Lans-en-Vercors

Si vous pensez que l’escalade glaciaire est un sport réservé aux grimpeurs himalayens, vous vous trompez ! Nombreux sont les endroits dans les Alpes où vous pouvez vous y essayer en toute sécurité. L’un des plus beaux est la cascade de glace d’Oz-en-Oisans (Lien externe) , l’un des villages qui composent le domaine skiable de l’Alpe d’Huez. « Symphonie d’Automne », une superbe cascade de 70 m, offre l’itinéraire parfait pour une première ascension, sous la supervision d’un instructeur qualifié, bien évidemment. Même les grimpeurs les plus aguerris reconnaîtront que la descente en rappel avec le coucher du soleil à travers la glace offre un spectacle de toute beauté.

Un autre spot exceptionnel pour les débutants se trouve à Lans-en-Vercors (Lien externe) , où une magnifique cascade de glace est figée à 400 mètres à peine du centre du village. Facile d’accès, ce site naturel équipé de plusieurs voies de difficultés différentes (de débutant à expert) est un fantastique endroit pour commencer, bien équipé de crampons et de pioches.