Les meilleures stations « skis aux pieds » de France

Qui aime déambuler dans ses bottes de ski ou se faire ballotter dans la navette bondée pour se rendre au pied des pistes ? Cet hiver, pourquoi n’opteriez-vous pas pour une station « skis aux pieds » ? Vous verrez, vous profiterez d’autant plus de votre séjour à la montagne. Ici, en France, c’est un peu une spécialité, et que vous soyez débutant ou expert, chasseur de bonnes affaires ou milliardaire, vous devriez trouver la station « skis aux pieds » parfaitement adaptée à vos besoins. Nous vous en présentons sept parmi les meilleures.

Arc 1950

Depuis le tout début, l’accessibilité a été érigée en principe dans le développement des Arcs, et prend toute sa force dans la dernière-née : Arc 1950. Créé de toutes parts entre 2003 et 2008, ce charmant village aux chalets à la hauteur limitée se déploie autour d’une place centrale entièrement piétonne, traversée par une partie de la piste Baptiste Giabiconi. Résultat : les skieurs jouissent d’un accès direct aux pistes depuis la porte de leur résidence et peuvent chausser leurs skis dès qu’ils ont bouclé leurs bottes.

Le choix des pistes dépend ensuite des capacités de chacun. Les skieurs de niveau intermédiaire apprécieront le vaste réseau de pistes bleues et rouges qui s’étend au-dessus d’Arc 1600 et d’Arc 1800, auquel on accède par les télésièges Bois de l’Ours et Combocière, en bas du village. Quant aux plus chevronnés, ils trépigneront à l’idée de se lancer en hors-piste à partir de l’Aiguille Rouge, qui culmine à 2732 m. Quoi qu’il en soit, les superbes bars et restaurants de la place vous feront les yeux doux à votre retour, et vous apprécierez d’autant plus l’incroyable commodité des lieux.

Val Thorens

Vous trouverez de la bonne neige dans toutes nos stations « skis aux pieds ». Après tout, elles ont toutes été conçues pour tirer un maximum de profit de la neige, souvent accrochées au flanc d’une montagne, versant ubac de préférence, soit au nord, plutôt que dans la vallée.

Mais si vous cherchez de la neige hyper résistante et tenez à skier plus tard dans la saison, Val Thorens est définitivement le maître choix. Non seulement parce que les remontées mécaniques vous y emmènent jusqu’à sept sommets culminant à 3000 m, où les pistes seront parfaitement enneigées, mais aussi parce que la station est déjà juchée à 2300 m d’altitude. Et donc, même lors d’une journée de printemps très ensoleillée, vous profiterez d’une neige froide et craquante à souhait du matin jusqu’au soir. Si, en plus, vous trouvez à loger près de la Place de Caron, de la Rue du Soleil ou de la piste Plein Sud, vous aurez accès aux plaisirs de la glisse dès le pas de votre porte.

Plagne Soleil

La Plagne partage le fabuleux domaine skiable Paradiski avec Les Arcs et a été construite dans le même but : vous faciliter le ski. Ses petits villages d’altitude, conçus avant tout pour les plaisirs d’hiver, se succèdent tels des îlots dans un écrin blanc, et aucun ne s’intègre mieux à son environnement naturel que Plagne Soleil et son voisin d’en face, Plagne Village. Trois pistes faciles serpentent d’un hôtel et d’un appartement à l’autre et vous permettent de descendre à Plagne Centre, un peu plus bas, où vous trouverez une foule de remontées mécaniques pour explorer tous les recoins du domaine.

Quel que soit votre niveau, La Plagne permet de s’adonner à toutes les glisses, mais devrait surtout plaire aux skieurs de niveau intermédiaire, qui doivent encore prendre confiance. Son plateau central entouré de pistes sinueuses et pas trop abruptes offre la garantie d’une agréable journée de glisse sans stress.

Courchevel

Il n’est pas étonnant que Courchevel plaise aux riches et aux stars. Si vous tenez à faire impression sur vos skis, sans pour autant être un expert de la poudreuse ou du freestyle, il n’y a rien de tel que les pistes impeccables de Courchevel.

Et si vous avez les moyens de vous offrir un hébergement de luxe au pied des pistes, vous êtes aussi à la meilleure adresse. Le must consiste bien sûr à loger sur la longue et douce piste Bellecôte, bordée d’hôtels 5 étoiles et de chalets pour milliardaires, qui vous permet de rejoindre the place to be dans le village, la Croisette. Si vous préférez un peu plus de discrétion, optez pour le Jardin Alpin, dont les chalets sont éparpillés entre les arbres, un peu plus haut. Quel que soit votre choix, vous aurez la certitude de passer des vestiaires aux pistes en moins de temps qu’il ne vous faudra pour dire « Allons déjeuner sur la terrasse du Cap Horn ! ». Cela dit, pensez quand même à dénicher au préalable une bonne âme pour payer la note...

Avoriaz

Avoriaz a beau accueillir des skieurs depuis plus de 50 ans, la station continue à tenir des promesses d’avenir. Elle le doit en partie à sa situation exceptionnelle, perchée au sommet d’une falaise, à 1800 m, en plein cœur du domaine skiable des Portes du Soleil, mais pas seulement. L’entrelacs de pistes parfaitement intégré qui l’entoure et les blocs d’appartements qui se dressent vers le ciel n’y sont pas pour rien non plus. Résultat : personne ne doit marcher plus de quelques pas pour pouvoir se lancer sur les pistes.

Mais le meilleur atout d’Avoriaz reste son concept entièrement piétonnier. Vous garez votre véhicule dans l’énorme parking situé un peu en retrait de la station, puis prenez place dans un traîneau tiré par des chevaux ou transportez vos bagages sur une luge jusqu’à votre hébergement. L’air pur et l’absence de trafic vous donnent immédiatement ce fantastique sentiment d’évasion, tout comme la neige, bien sûr. Avoriaz jouit de la meilleure moyenne d’enneigement des stations de ski françaises. Vous ne devriez donc pas tomber à court.

Chamrousse

Située à 30 km de Grenoble, entre l’Alpe d’Huez et Les 2 Alpes, Chamrousse offre tous les plaisirs du ski alpin. La station est célèbre pour avoir hébergé les Jeux Olympiques d’hiver de 1968, où le skieur français Jean-Claude Killy a décroché trois médailles d’or.

La station s’étend sur deux villages : Chamrousse Recoin, qui s’adresse plus aux skieurs avertis, et Chamrousse Roche-Béranger, qui fera le bonheur des familles et des novices. Les deux villages sont reliés par des pistes bordées de sapins et donc accessibles à skis. Le domaine propose des pistes de tous niveaux, trois snowparks et une foule d’activités allant de la luge au snowtubing, sans oublier les pistes mythiques des Jeux Olympiques pour les plus téméraires. Enfin, vous y trouverez quantité de bars et de bistrots cosy, l’idéal pour ceux qui apprécient les authentiques séjours au ski à la française.

Les Orres

Depuis sa création dans les années 60, la station de ski des Orres, entièrement piétonne, joue la carte de l’écologie, avec des pistes garanties sans pesticides et des installations économes en énergie. Les ciels nocturnes y sont tout simplement sensationnels. Nichée au cœur d’une majestueuse forêt de mélèzes, cette coquette station culmine à 2720 m d’altitude en balcon du lac de Serre-Ponçon et s’adresse aux skieurs de tous niveaux.

La station des Orres détient le label « Famille Plus », qui valorise les stations offrant des activités accessibles à tous âges, notamment des clubs enfants et un encadrement professionnel des enfants, ce qui permet aux adultes de profiter un maximum de la glisse. Et il y a de quoi faire : le domaine skiable de 100 km s’étend sur 36 pistes, avec un superbe enneigement, des panoramas à couper le souffle et de longues descentes à dévaler chacun à son rythme. Enfin, la station propose aussi toute une série d’activités annexes, comme un espace toboggan, une patinoire, un parcours de luge sur rail, du « ski joëring » (ski tracté par un cheval), et bien d’autres encore. Ce pays des merveilles hivernal devrait assurément plaire aux familles...