Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

La minute sucrée avec...La Bergamote de Nancy

La Bergamote évoque pour beaucoup la fameuse tisane du dimanche soir. Mais saviez-vous que l’essence de l’écorce du fruit, tout droit tombé du Bergamotier, ravit avant tout les palais sucrés ? Rideaux et lumières sur la Bergamote de Nancy, LE bonbon incontournable de Lorraine.

Temps de lecture : 1 minute chrono

Carte de visite

Parfumé aux huiles essentielles de bergamote (un fruit voisin du citron), le bonbon plat, carré et légèrement acidulé détonne par sa couleur soleil. Dans sa boite tantôt Art déco, tantôt Art nouveau, ce petit écu sucré doit sa renommée à sa méthode de fabrication ancestrale.

Histoire et légende

Comme toutes les histoires, celle de la Bergamote a plusieurs versions. Mais en Lorraine, on préfère raconter que René 1er d’Anjou, devenu Duc de Lorraine en 1431 avait lors de ses campagnes d’Italie découvert la Bergamote dans une abbaye proche de la ville de Bergame. Ici, les moines distillaient des bergamotes issues de Calabre. Mais c’est véritablement en 1857 que le confiseur Jean Frédéric Godefroy Lilich (un nom très facile à retenir) grave dans le marbre la recette officielle de la Bergamote de Nancy. À savoir un sucre cuit parfumé à l’essence de bergamote.

Secrets de préparation

La recette est simple sur le papier mais relativement secrète selon le degré de température de cuisson ou la quantité/qualité d’huile essentielle que l’on ajoute. Pour le reste, il suffit de mettre du sucre, de l’eau et du sirop de glucose dans une bassine en cuivre. Porter ensuite le tout à plus ou moins 150 degrés. En fin de cuisson, ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles de Bergamote. Couler le mélange sur un marbre puis le découper en petits carrés pour lui donner la jolie forme qu’on lui connaît.

L’anecdote savoureuse

Son identité et son folklore, le bonbon lorrain les doit également à ses boîtes métalliques. Celles-ci ont fait leur entrée lors de l’Exposition Universelle de 1909. Depuis, l’appellation Bergamote de Nancy a été définitivement associée à l’image de la place Stanislas, sérigraphiée sur chacune d’elles.


La Bergamote, un bonbon exclusivement préparé par :
Lalonde (Lien externe) : 59, rue St Dizier 54000 NANCY
Maison des Sœurs Macarons (Lien externe) : 21, rue Gambetta 54000 NANCY
• Stanislas : 40, rue St Georges 54000 NANCY
CDHV (Lien externe) 44 Habeaurupt 88230 PLAINFAING