Le centre national des costumes de scène : Dans le dressing des arts du spectacle.

A Moulins, en Auvergne, au cœur d’une ancienne caserne militaire classée monument historique, se trouve le plus grand musée des costumes de scène au monde.

Un Centre national qui accueille plus de 10.000 costumes issus des réserves de l’Opéra national de Paris, de la Comédie-Française, de la Bibliothèque nationale de France mais également de collections privées. Un musée unique au monde, lieu de conservation majeur dans le domaine des arts du spectacle, qui accueille plus de 90.000 visiteurs par an et exporte ses expositions aux États-Unis, en Australie, au Brésil, à Singapour ou encore au Japon et en Espagne.

Des milliers de costumes au cœur d’une ancienne caserne

Créé en 2006, le Centre mérite déjà qu’on s’y intéresse de par son architecture. Au cœur du Quartier Villars, caserne militaire édifiée sous le règne de Louis XV, le bâtiment a refait peau neuve juste avant son ouverture, les travaux de rénovation s’élevant à 22,5 millions d’euros. Le Quartier Villars, ce sont 10 bâtiments autour d’une grande Place d’armes de 4 hectares. Une bâtisse principale de 1450m2 au sol sur trois niveaux, rythmés d’escaliers monumentaux en pierre, qui accueille centre de restauration textile, expositions et médiathèque. Puis, une aile recouverte en maille d’acier, évoquant le textile des collections, qui abrite les réserves sur plus de 1700m2.

Des collections uniques

Mais le Centre national du costume de scène, ce ne sont pas que des costumes ni n’importe lesquels. Les lieux réunissent les plus belles collections du monde. Pour y parvenir, le centre opère un tri dans les différents dons qu’il reçoit, afin de ne garder que des pièces uniques et variées. Des costumes issus du théâtre, de l’opéra ou du ballet, tenues aussi bien historiques, militaires, animales que fantastiques, de tous styles et toutes époques, de toutes techniques de couture et de tous matériaux. Ce sont des costumes d’artistes ou de danseurs célèbres, des pièces dessinées par de grands couturiers, mais également des toiles de décors peintes, des textes et manuscrits, affiches, maquettes et accessoires de scène issus de ces grandes instances françaises.

Ouvert au grand public, mais également aux écoles et aux chercheurs, le Centre national du costume de scène est à la fois une réserve, un lieu d’exposition – deux expositions temporaires par an et une collection permanente – et un lieu d’étude et de formation. En son sein existent en effet un centre de formation à destination des milieux professionnels et professionnalisants, mais également un centre de documentation spécialisé sur l’histoire générale des arts du spectacle et plus précisément autour du costume de scène.

Un lieu de mémoire Rudolf Noureev

Encore plus unique, le musée propose une exposition permanente consacrée à Rudolf Noureev, Etoile de la danse russe, l’un des plus grands danseurs et chorégraphes du XXe siècle. L’occasion de mettre à l’honneur, dans une scénographie théâtralisée, le parcours de ce danseur d’exception. De son enfance en URSS, à sa carrière de Leningrad à Paris, star acclamée sur les scènes du monde entier, en passant par sa vie publique et privée, son cadre de vie, ses goûts, sa passion pour la musique, l’exposition met en avant non seulement quelques-uns de ses costumes de scène, mais également des photographies personnelles, ses collections privées - jusqu’à sa garde-robe - et ses instruments de musique.

Habiller l’opéra, jusqu’en novembre

Depuis le mois de mai jusqu’au 3 novembre prochain, le Centre national du costume de scène accueille une exposition issue de l’Opéra national de Paris. Conçu comme un vaste panorama chronologique, le parcours s’articule autour des grands courants esthétiques du ballet et de l’opéra au cours des XIXe, XXe et XXIe siècles en rassemblant décors, archives, photos, vidéos et maquettes. Une belle manière de (re)découvrir les grands succès du répertoire de l’Opéra national de Paris, pour fêter son 350e anniversaire.

Á noter dans son agenda :
Du 30 novembre 2019 au 3 mai 2020, le Centre national du costume de scène rendra hommage aux grands couturiers qui ne cessent de sublimer sur scène les créations des chorégraphes. Coco Chanel et les ballets russes, Gianni Versace et Maurice Béjart, Christian Lacroix puis Balmain par Olivier Rousteing avec le ballet de l’Opéra de Paris, Issey Miyake et William Forsythe, les exemples sont aussi nombreux que prestigieux. Il faudrait également citer le tandem formé par Jean Paul Gaultier et Régine Chopinot ou la rencontre du flamand Walter Van Beirendonck et de l’étoile Marie-Agnès Gillot sans oublier Iris Van Herpen en duo avec Benjamin Millepied.

Conçue par le journaliste et auteur Philippe Noisette et scénographiée par l’architecte et artiste Marco Mencacci, l’exposition dévoilera un véritable ballet de formes et de matières où le costume devient mouvement.

En savoir plus :
Ouvert tous les jours de 10h à 18h (fermetures exceptionnelles le 25 décembre et le 1er janvier)
Programmation et réservation : www.cncs.fr (Lien externe) / 04 70 20 76 20
Contact : accueil@cncs.fr

Le centre national des costumes de scène (CNCS) 

CNCS
Quartier Villars
Route de Montilly
03000 Moulins