Quelles mesures sanitaires dans les Outre-mer français ?

Afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19, des mesures sanitaires ont été mises en place dans les différents territoires d'Outre-mer. Tour d’horizon.


Se rendre dans les Outre-mer

Depuis le 9 juin, l’obligation de justifier d’un motif impérieux a été levée pour l’Outre-mer, sauf en Guyane, en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna
où il est maintenu jusqu’à nouvel ordre.

Concernant les transports aériens vers les Outre-mer, le test PCR dans les 72h ou test antigénique dans les 48h avant embarquement reste une obligation pour les passagers venant de l’Hexagone ou de l’étranger (pays verts ou orange) (Lien externe) . Les passagers venant d’un pays rouge (Lien externe) doivent fournir un test PCR ou un test antigénique de moins de 48h.

Pour les vols en Outre-mer : Au regard de la situation épidémiologique locale, le préfet peut imposer des motifs impérieux au départ et à l'arrivée dans les territoires. Les justificatifs sont alors contrôlés par les compagnies aériennes ou la Police aux frontières.

Pour les vols internationaux : des restrictions peuvent être décidées localement par le représentant de l’Etat ou l’autorité compétente.

Les mesures spécifiques pour chaque collectivité sont détaillées sur le site du gouvernement (Lien externe)

Pour plus d’informations, consulter le site du Ministère des Outre-mer (Lien externe)


Les principales mesures en vigueur dans les territoires d’Outre-mer

Martinique

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h ou test antigénique de moins de 48h présenté à l'embarquement pour tous les voyageurs.
  • Les voyageurs en provenance de l'Hexagone ou d'un pays situé en zone verte (Lien externe) non vaccinés doivent s’engager à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs. Les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet) sont dispensés d’engagement d’auto-isolement.
  • Pour les voyageurs en provenance d'un pays situé en zone orange (Lien externe) , les motifs impérieux et l’obligation d’auto-isolement s’appliquent pour les personnes non vaccinées. Ces deux mesures ne s’appliquent pas aux personnes vaccinées.
  • Pour les voyageurs en provenance d'un pays situé en zone rouge (Lien externe) , les motifs impérieux s’appliquent à tous les passagers et la quarantaine stricte et contrôlée s’applique aux seules personnes non vaccinées.
  • Depuis le 12 juillet 2021, les déplacements des personnes non vaccinées entre la Martinique et la Guadeloupe sont interdits sauf s’ils sont fondés sur un motif impérieux.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de la Martinique (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Un couvre-feu est en vigueur de 21h à 5h du matin. Les déplacements sont interdits sauf déplacements autorisés sur présentation de l’attestation de déplacement dérogatoire. A compter du vendredi 30 juillet, le couvre-feu est avancé à 19h.
  • A compter du 30 juillet, un confinement est en vigueur entre 5h et 19h. Les déplacements sont restreints dans un périmètre de 10 km. Tous déplacements au-delà de ce périmètre doit être justifié par une attestation.
  • Dans les établissements autorisés à recevoir du public et les rues piétonnes, le port du masque est obligatoire.
  • L’accès aux plages est autorisé de même que les activités nautiques, de plaisance et de plongée (dans la limite de 10 personnes, puis 6 personnes à compter du 31 juillet).
  • Les regroupements de plus de 10 personnes sur la voie publique restent interdits.
  • Les commerces et marchés sont ouverts dans le respect d'un protocole sanitaire adapté.
  • Avec l'entrée en vigueur d'un nouveau confinement le 31 juillet, les restaurants ferment leurs portes.
  • Les salles de cinémas, théâtre et de spectacles sont ouvertes avec un protocole sanitaire adapté (en version assise avec 8 m² par personne, séparation de deux sièges entre deux personnes, port du masque, absence de restauration et boissons…)

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect des mesures en vigueur.

En savoir plus sur le site de la préfecture de Martinique (Lien externe)


Guadeloupe

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h ou test antigénique de moins de 48h présenté à l’embarquement pour tous les voyageurs.
  • Les voyageurs non vaccinés doivent s’engager à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs. Les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet) sont dispensés d’engagement d’auto-isolement. A compter du 2 août, les voyageurs non vaccinés circulant entre la Guadeloupe et la France métropolitaine doivent justifier d'un motif impérieux.
  • Pour les voyageurs en provenance d'un pays situé en zone verte (Lien externe) , un test PCR négatif de moins de 72h ou un test antigénique négatif de moins de 48h est exigé pour tous les passagers. En outre, un engagement d’isolement prophylactique de 7 jours est également demandé aux personnes ne possédant pas un schéma vaccinal complet.
  • Pour les voyageurs en provenance d'un pays situés en zone orange (Lien externe) , un test PCR négatif de moins de 72h ou un test antigénique négatif de moins de 48h est exigé pour tous les passagers. De plus, un motif impérieux, dûment justifié suivant une liste préétablie, et un engagement d’isolement prophylactique de 7 jours sont également demandés aux personnes ne possédant pas un schéma vaccinal complet.
  • Pour les voyageurs en provenance d'un pays situé en zone rouges (Lien externe) à forte circulation du virus, pas de reprise du trafic.
  • À compter du lundi 12 juillet 2021, les déplacements entre la Martinique et la Guadeloupe sont interdits sauf s’ils sont fondés sur un motif impérieux.

Plus d'information sur le site de la préfecture de Guadeloupe. (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Un couvre-feu est en vigueur de 21h à 5h du matin à compter du 30 juillet.
  • Le port du masque est obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans lors de tout rassemblement de plus de 3 personnes, dans les rues fréquentées et dans tous les établissements recevant du public.
  • Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits sur la voie publique, dans les espaces publics (plages y compris) ou dans un lieu ouvert au public, quelle que soit l’activité réalisée, sauf exceptions.
  • Les magasins et centres commerciaux sont ouverts sous réserve du respect d’un protocole sanitaire et avec abaissement de la jauge de fréquentation.
  • Les bars et les restaurants sont autorisés à rouvrir entièrement leurs terrasses, avec une consommation exclusivement en places assises avec des tables limitées à 6 convives. L’accueil en intérieur est en demi-jauge, et limite à 6 le nombre de personnes par table. L’animation musicale est autorisée, cependant la pratique d’activités dansantes demeure interdite.
  • Les parcs, zoos et jardins sont ouverts sous réserve du respect d’un protocole sanitaire et avec abaissement de la jauge de fréquentation.
  • Les salles polyvalentes, d’exposition, chapiteaux, musées, cinémas peuvent rouvrir avec un accueil limité à 65 % des capacités et port du masque obligatoire. La gestion des flux devra être assurée et la jauge affichée. La pratique de la danse reste interdite dans ces établissements.
  • La vente d’alcool à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdites.
  • L’accès aux plages, rivières et carbets est autorisé en journée (groupes de 6 personnes maximum) et interdit entre 19h et 5h. Les pique-niques aux abords des plages, rivières, aires de pique-nique sont autorisés.
  • Les établissements de type discothèques, laser game, bowlings et escape game sont fermés au public.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de la Guadeloupe (Lien externe)


Saint-Barthélemy et Saint-Martin

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h ou test antigénique de moins de 48h présenté à l'embarquement pour tous les voyageurs.
  • Les voyageurs en provenance de l'Hexagone ou d'un pays "vert" (Lien externe) non vaccinés doivent s’engager à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs. Les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet) sont dispensés d’engagement d’auto-isolement.
  • Pour les voyageurs en provenance d'un pays orange, les motifs impérieux et l’obligation d’auto-isolement s’appliquent pour les personnes non vaccinées. Ces deux mesures ne s’appliquent pas aux personnes vaccinées.
  • Pour les voyageurs en provenance d'un pays rouge (Lien externe) , les motifs impérieux s’appliquent à tous les passagers et la quarantaine stricte et contrôlée s’applique aux personnes non vaccinées. Les personnes vaccinées s'engagent à un isolement de 7 jours.

Plus d’information sur le site de la préfecture de Saint-Barthélémy et Saint-Martin (Lien externe)


Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Un couvre-feu est en vigueur à Saint-Martin : tous les déplacements sont interdits de 20h à 6h.
  • Les rassemblements de groupes de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique.
  • Les rassemblements de plus de 6 personnes dans les établissements recevant du public (ERP) doivent être obligatoirement déclarés en préfecture.
  • Le port du masque est obligatoire dans l’ensemble des établissements recevant du public et dans les rues les plus fréquentées.
  • Les restaurants peuvent continuer à accueillir des clients sans dépasser le nombre de 6 personnes par table et avoir une distance de 2 mètres entre chaque groupe, le port du masque y est obligatoire pour le personnel et les clients qui se déplacent et l’ensemble des clients doit être assis.
  • Les débits de boisson et les restaurants ferment à minuit.

Plus d’information sur le site de la préfecture de Saint-Barthélémy et Saint-Martin (Lien externe)

NB : depuis le 9 juin, les passagers non vaccinés en provenance des Antilles doivent s’engager à un auto-isolement de 7 jours à leur arrivée dans l’Hexagone.


Tahiti et ses îles

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h ou test antigénique de moins de 48h présenté à l’embarquement pour les voyageurs de 11 ans et plus.
  • Test antigénique contrôlé par test RT-PCR à l’arrivée à l’aéroport pour tous les voyageurs de 6 ans et plus, vaccinés ou non.
  • Conformément au protocole sanitaire local, les voyageurs vaccinés seront dispensés de quarantaine à l’arrivée sur le territoire de la Polynésie Française si au préalable ils remplissent les conditions suivantes :
    1) avoir séjourné au moins 15 jours en territoire français (hors Guyane), aux USA, Canada ou dans un pays de la zone verte
    2) les délais à respecter entre la vaccination complète et le départ sont de 14 jours pour Pfizer, Moderna et Astrazeneca et de 28 jours pour le vaccin Janssen
  • Les voyageurs non vaccinés devront se soumettre à une quarantaine stricte de 10 jours dans un lieu au choix sur l’île de Tahiti avec test à J-0, J+4, et J+8. Les enfants mineurs arrivant avec un majeur vacciné ne seront pas soumis à quarantaine mais à des tests à J-0 à l’aéroport et à J+4 et J+8 réalisés par auto-prélèvement et déposés dans les lieux prévus à cet effet.
  • Les voyageurs en partance pour Tahiti et ses Îles (sauf voyageurs vaccinés à compter du 9 juin) doivent s’enregistrer sur la plateforme ETIS (www.etis.pf) entre 30 jours et 6 jours avant le départ

Plus d’informations sur le site de Tahiti Tourisme (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Le port du masque est obligatoire dans les lieux clos et
    à forte concentration de personne.
  • Dans les établissements sportifs de plein air, l’accueil du public est autorisé en configuration assise, sans limitation des capacités d’accueil du public.
    Dans les établissements sportifs couverts, la règle en vigueur d’une place laissée vide entre chaque personne ou groupe de personnes dans la limite de six est maintenue. Dans tous les établissements sportifs, le port du masque est obligatoire. Les activités de restauration demeurent interdites.
  • Dans les salles de spectacle de plein air et chapiteaux, l’accueil du public est autorisé en configuration assise, sans limitation des capacités d’accueil du public. Dans les alles de spectacle couvertes (dont salles des fêtes et polyvalentes), l’accueil du public est autorisé en configuration assise et la règle en vigueur d’une place laissée vide entre chaque personne ou groupe de personnes dans la limite de six est maintenue. Le port du masque est obligatoire dans toutes les salles de spectacles.
  • Dans les bars et les restaurants, le nombre de personnes par table n’est plus limité et l’espacement d’au moins un mètre entre les tables n’est plus obligatoire. Les clients doivent être assis et porter le masque lors des déplacements.
  • Les musées peuvent accueillir des visiteurs dans le respect d’un protocole sanitaire limitant le nombre de visiteurs.
  • Les discothèques sont fermées.
  • Croisière : depuis le 20 octobre 2020 et jusqu’à nouvel ordre, il est interdit à tout navire de plaisance entrant en Polynésie française de faire escale, de mouiller ou stationner, de débarquer en mer toute personne dans les eaux intérieures et la mer territoriale de la Polynésie française. Il convient de se rapprocher des compagnies Aranui (LIEN EXTERNE) ou Paul Gauguin (LIEN EXTERNE) pour connaître les modalités spécifiques en vigueur (LIEN EXTERNE), des dérogations individuelles pouvant être accordées aux navires de croisière souhaitant faire escale, s’arrêter ou mouiller dans les eaux intérieures et la mer territoriale françaises.

Plus d’information sur le site de la préfecture de la Polynésie française. (Lien externe)

L’île de La Réunion

S’y rendre :

  • Levée des motifs impérieux pour les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet) depuis le 9 juin. Pour les voyageurs pour lesquels un motif impérieux est exigé, le contrôle se fera directement à l’embarquement par les compagnies aériennes et la police aux frontières.
  • Test PCR de moins de 72h ou test antigénique 48h présenté à l’embarquement.
  • Une plateforme sécurisée dédiée a été mise en place par l’Agence Régionale de Santé, en lien avec les compagnies aériennes, pour recenser les données de contact des passagers et organiser ainsi un suivi et des rappels des mesures de prévention à appliquer. Avant d’embarquer, tous les voyageurs doivent renseigner ce formulaire et le présenter au comptoir d'enregistrement : https://suivi.arslareunion-covid19.re/fr (Lien externe)
  • Les voyageurs non vaccinés s’engagent à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs.
  • Les navires de croisières ne peuvent faire escale, s’arrêter ou mouiller dans les eaux intérieures françaises.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de l’île de La Réunion. (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :

  • A compter du samedi 31 juillet un confinement est mis en place de 18h à 5h. De 5h à 18h, seuls les déplacements dans un rayon de 10 km en semaine et de 5 km le dimanche sont autorisés, au-delà un justificatif sera exigé.
  • Le port du masque en extérieur est obligatoire sur les marchés et brocantes ; lors de tout rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public ; aux abords des gares, des bus et des aéroports ; dans toutes les files d’attentes sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public. Le port du masque en intérieur reste obligatoire dans les lieux clos, les transports et dans tout lieu de rassemblement. Le port du masque n’est plus obligatoire dans les espaces naturels (plages, forêts, parcs).
  • Interdiction des pique-niques.
  • Les établissements recevant du public clos dans lesquels le port du masque en continu n’est pas possible sont fermés. Cette mesure concerne : les salles de restaurant, les bars, cafés, salles des fêtes accueillant des évènements où des produits alimentaires sont consommés, que ce soit en intérieur ou en extérieur. La vente et la consommation de boissons et de produits alimentaires est interdite en intérieur (cinémas, salles de spectacle, gymnases…). A noter que les restaurants des hôtels peuvent rester ouverts uniquement pour les clients résidents.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de l’île de La Réunion. (Lien externe)


Mayotte

S’y rendre :

  • Levée des motifs impérieux pour les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet) depuis le 9 juin. Pour les voyageurs pour lesquels un motif impérieux est exigé, le contrôle se fera directement à l’embarquement par les compagnies aériennes et la police aux frontières.
  • Test PCR de moins de 72h ou test antigénique de moins de 48h présenté à l’embarquement.
  • Les voyageurs non vaccinés s’engagent à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs, qu’ils soient vaccinés ou non.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de Mayotte. (Lien externe)


Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Le port du masque est obligatoire dans l’espace public urbain.
  • Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits.
  • La diffusion de musique amplifiée est interdite et les voulés à la plage sont autorisés dans le respect des gestes barrière.
  • Les discothèques sont fermées.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de Mayotte. (Lien externe)


Saint-Pierre et Miquelon

S’y rendre :

  • Les voyageurs en provenance de la métropole, d'un pays de la zone verte ou de la zone orange doivent présenter : un test PCR négatif daté de moins de 72h avant (ou un test antigénique réalisé moins de 48 h avant le vol) pour tout passager de 11 ans et plus ainsi qu'une attestation de déplacement incluant notamment une déclaration sur l’honneur d’absence de symptôme d’infection au covid-19 et d’absence de contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les 14 jours précédant le vol.
    Pour les personnes vaccinées: production d'un justificatif de statut vaccinal attestant de la réalisation d'un parcours vaccinal complet.
    Pour les personnes non vaccinées uniquement: quarantaine de sept jours à l’arrivée et test RT-PCR à J+7. Les voyageurs en provenance de la zone orange doivent justifier d'un motif impérieux.

  • Les voyageurs en provenance d'un pays de la zone rouge doivent présenter : un test PCR (ou test antigénique) négatif daté de moins de 48h avant le vol pour tout passager de 11 ans et plus, un justificatif de motif impérieux, ainsi qu'une attestation de déplacement incluant notamment une déclaration sur l’honneur d’absence de symptôme d’infection au covid-19 et d’absence de contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les 14 jours précédant le vol.
    Pour les personnes vaccinées: un justificatif de statut vaccinal attestant de la réalisation d'un parcours vaccinal complet, auto isolement de sept jours et test RT-PCR à J+7.
    Pour les personnes non vaccinées uniquement: quarantaine de sept jours à l'arrivée et test RT-PCR à J+7.

Plus d'information sur le site de la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon. (Lien externe)


Les principales mesures en vigueur sur place :
Saint-Pierre-et-Miquelon n’a pas de mesures sanitaires restrictives en vigueur.

Plus d'information sur le site de la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon. (Lien externe)

Guyane

S’y rendre :

  • Test PCR de moins de 72h ou test antigénique de moins de 48h présenté à l’embarquement.
  • Justification d’un motif impérieux
  • Les voyageurs s’engagent à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs, qu’ils soient vaccinés ou non.

N.B. : les voyageurs se rendant en France métropolitaine depuis la Guyane doivent produire un test PCR négatif de 72h, ou un test antigénique négatif de 48 h, et se soumettre à un test antigénique à l’arrivée. Les voyageurs vaccinés s’engagent à un auto-isolement de 7 jours à l’arrivée et les voyageurs non vaccinés sont soumis à une quarantaine obligatoire et contrôlée. Par ailleurs, des tests antigéniques systématiques sont mis en place à l’arrivée pour les trajets de la Guyane vers les Antilles.

Plus d’informations sur le site de la préfecture de Guyane. (Lien externe)


Les principales mesures en vigueur sur place :

  • Un couvre-feu est en vigueur sur l'ensemble du territoire, du lundi au vendredi de 19h à 5h du matin.
  • La vente d’alcool à emporter est interdite de 18h30 à 6h. La consommation d’alcool sur la voie publique demeure interdite sur l’ensemble du territoire.
  • Les commerces autorisés ferment à 18h30 au plus tard
  • Les restaurants et débits de boissons sont fermés au public. Les restaurants et commerces ambulants sont autorisés à accueillir le public pour la vente à emporter du lundi au samedi jusqu'à 18h30, et pour les livraisons sans limitation d’horaires.
  • Les discothèques, salles de spectacles, cinémas, chapiteaux et salles de jeux sont fermés
  • Tout rassemblement, réunion ou activité de plus de 10 personnes sur la voie publique, ou dans un lieu ouvert au public, sont interdits

Plus d'information sur le site de la préfecture de Guyane. (Lien externe)

Nouvelle-Calédonie

S’y rendre :

  • Les frontières sont fermées aux visiteurs internationaux.
  • Tous les vols sont suspendus à destination du territoire jusqu’au 31/10/2021, à l'exception des vols de rapatriements et de fret, soumis à autorisation.
  • Les voyageurs sont invités à reporter leurs voyages.
  • La navigation des paquebots, bateaux de pêche et navires de plaisance arrivant de l’international dans les eaux calédoniennes reste interdite.
  • La quarantaine passe de 14 à 7 jours pour les voyageurs aux motifs impérieux qui sont vaccinés, immunisés et non-contagieux.

Les mesures en vigueur sur place :
Seules les mesures concernant la fermeture des frontières restent en vigueur.

Plus d'information sur le site du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. (Lien externe)


Wallis-et-Futuna

S’y rendre :

  • Justifier d’un motif impérieux
  • Justifier d’un test PCR négatif de moins de 72h ou d'un test antigénique de moins de 48h avant le départ.
  • Se faire recenser auprès de la cellule d’organisation des vols (COV) mise en place par l’administration supérieure dont l’adresse mail est la suivante : cov@wallis-et-futuna.pref.gouv.fr
  • Observer un confinement strict de 7 jours suivant l’arrivée sur le territoire

Plus d’informations sur le site de la préfecture de Wallis-et-Futuna. (Lien externe)

Les principales mesures en vigueur sur place :
Le port du masque est obligatoire dans les espaces confinés des établissements recevant du public ne permettant pas le respect de la distanciation physique, dans l’emprise de l’aéroport de Wallis – Hihifo à l’arrivée des avions et du quai de Mata’ utu ou du quai de Leava à l’arrivée des bateaux, dans les transports scolaires et à bord des avions.

Plus d’information sur le site de la préfecture de Wallis et Futuna. (Lien externe)

Plus d’information sur le site de la préfecture de Wallis et Futuna. (Lien externe)