Votre chien vous accompagne en vacances ?

Vous avez un chien ? Dans ce cas, il y a de fortes chances que vous souhaitiez emporter votre fidèle compagnon pendant vos vacances. C’est tellement agréable ! La plupart des chiens sont les bienvenus en France, mais il est toujours prudent de s’informer et de tenir compte d’un certain nombre de choses importantes avant le départ. Suivez le guide !

Identification de votre animal de compagnie et vaccinations

Les animaux domestiques doivent pouvoir être identifiés par une puce électronique ou un tatouage. Ils doivent être en ordre de vaccination antirabique, et vous devez emmener le passeport européen pour animal domestique avec vous en voyage.
Les animaux de moins de 3 mois et les animaux de compagnie qui ne sont pas en ordre de vaccination antirabique ne peuvent pas entrer en France. Les animaux domestiques qui se sont fait vacciner contre le rage pour la première fois ne peuvent entrer en France que 21 jours après la vaccination.

Chiens de combat et de garde

Il existe des règles et des conditions distinctes pour les chiens de combat et de garde. Il n’est pas toujours possible d’emmener ces chiens en France. Ces chiens sont considérés comme potentiellement dangereux et répartis en 2 catégories :

Catégorie 1

Les chiens qui relèvent de la catégorie 1 ne sont pas admis sur le territoire français. Il s’agit de certains croisements qui ne sont pas inscrits à un livre généalogique agréé par le ministère français de l’Agriculture et qui ressemblent aux :
Pit-bulls et croisements avec l’American Staffordshire Terrier ; Boerbulls et croisements avec le Mastiff ; croisements avec le Tosa.

Catégorie 2

Les chiens suivants avec un pedigree relèvent de la catégorie 2 :
• American Staffordshire Terrier ;
• Tosa ;
• Rottweiler et croisements avec le Rottweiler.
Pour pouvoir emmener ces chiens en France ou transiter par la France avec eux, vous devez remplir des conditions strictes qui ne sont pas réalistes pour un séjour de courte durée. Vous avez par exemple besoin d'un permis de détention français, et votre chien doit réussir un test de morsure à passer en France. Outre ces différentes conditions, le pedigree doit être reconnu sur le plan international, ainsi que par le ministère français de l'Agriculture. Les pedigrees reconnus sont disponibles sur www.fci.be et www.scc.asso.fr . Vous trouverez plus d’informations dans l’article consacré au transport d’animaux domestiques.

Chiens présentant des similitudes

Le Service vétérinaire français (qui ressort du ministère français de l’Agriculture) indique que certaines races de chiens enregistrées ne relevant pas des 2 catégories de chiens de combat et de garde peuvent toutefois présenter une similitude avec ces chiens. Il existe également un risque considérable pour les races de chiens qui ne sont pas inscrites dans les registres et présentent des similitudes avec ces chiens de combat et de garde.
L’évaluation varie au cas par cas, après un diagnostic complet et approfondi par un vétérinaire.

Il importe, si vous souhaitez emmener ce type de chien en France (même pour un séjour de courte durée), de soumettre celui-ci à un examen et au diagnostic d’un vétérinaire. Si cet examen révèle que le chien concerné ne présente pas de forte similitude avec les chiens des catégories 1 et 2, le vétérinaire peut établir un certificat (en anglais ou en français) muni d’une signature.

Ce certificat doit stipuler que le chien identifié (nom, race, etc.) ne fait pas partie d'une des 2 catégories de chiens de combat et de garde telles que fixées à l'article L.211-12 du Code rural français. Le propriétaire du chien doit pouvoir présenter ce certificat en France lors de tout contrôle par des représentants de la loi français.

Il importe toutefois de savoir que ce certificat peut donner lieu à une contre-expertise en cas de contrôle en France et en cas de doute des représentants de la loi français.
Si cette expertise contredit le certificat et confirme que l’animal appartient bel et bien à l’une des 2 catégories en raison d’une forte similitude, le propriétaire du chien peut se voir infliger une peine et/ou une amende, et cette contre-expertise peut même entraîner la saisie du chien concerné.

Hébergements

Vous trouverez des informations sur les hébergements via les services touristiques régionaux, départementaux et locaux.
Les organismes et agences de voyages belges peuvent également vous aider à trouver un logement adapté en France.

Les campings, hôtels, maisons et chambres d’hôtes avertissent s’ils acceptent ou non les animaux domestiques. Si vous souhaitez par exemple passer la nuit dans un hôtel Logis, vous pouvez rechercher sur le site Logis Hotels les hôtels-restaurants qui acceptent les chiens dans les chambres et/ou dans le restaurant : www.logishotels.com (Lien externe)

Si vous souhaitez passer la nuit dans un gîte ou une chambre d'hôtes, rendez-vous sur le site de Gîtes de France pour trouver des hébergements qui acceptent les chiens : www.gites-de-france.com (Lien externe)

Plages

Les chiens sont les bienvenus à certains endroits de la côte française, mais il existe également des endroits où ce n'est pas possible ou seulement sous certaines conditions (à certains moments ou à certaines périodes, en laisse).
Préparez-vous au mieux en lisant l’article « Toutes les plages françaises sont-elles accessibles aux chiens ? »

Parcs nationaux

Les chiens sont généralement interdits dans les Parcs nationaux de France (Lien externe) , lesquels appliquent des règles strictes de protection de la faune et de la flore. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des règles en vigueur dans les Parcs nationaux de France. (à l’exception des Parcs nationaux de la France d’outre-mer).

Les chiens sont généralement interdits dans les Parcs nationaux (LIEN EXTERNE) de France, lesquels appliquent des règles strictes de protection de la faune et de la flore. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des règles en vigueur dans les Parcs nationaux de France. (à l’exception des Parcs nationaux de la France d’outre-mer).

Calanques
La réglementation est sujette à changement, car le Parc national des Calanques n’existe que depuis 2012. Les chiens ne sont pas autorisés sur la « Muraille de Chine » et dans les îles de l'archipel de Riou. Avant toute modification ultérieure de la réglementation, vous devez veiller à :
nettoyer les déjections ; éviter la présence de chiens sur les plages et les zones de baignade (les chiens ne sont pas autorisés dans les stations balnéaires) ; le chien doit être calme et ne pas aboyer, ce afin de garantir le calme et de ne pas déranger les animaux sauvages ; et le chien doit être tenu en laisse sur les sentiers de randonnée balisés. Il est strictement interdit de se promener dans le « Vallon de Toulouse » et de pénétrer sur la base militaire de Carpiagne.
www.calanques-parcnational.fr (Lien externe)

Cévennes
Les chiens en laisse sont autorisés. Les chiens en liberté ne sont pas autorisés.
www.cevennes-parcnational.fr (Lien externe)

Écrins
Les chiens ne sont pas autorisé, même tenus en laisse.
www.ecrins-parcnational.fr (Lien externe)

Mercantour
Les chiens sont autorisé dans la partie extérieure du parc. Seuls les chiens de berger sont autorisés au cœur du parc.
www.mercantour.eu (Lien externe)

Pyrénées
Chiens non autorisés, même tenus en laisse.
Vous trouverez des informations sur les possibilités de garderie et les pensions pour chiens sur le site du parc national.
www.pyrenees-parcnational.fr (Lien externe)

Port-Cros
Les chiens ne sont pas autorisés à Port-Cros en dehors des villages. Les chiens tenus en laisse sont autorisés à Porquerolles, mais sont interdits sur les plages.
www.portcros-parcnational.fr (Lien externe)

Vanoise
Les chiens sont autorisés dans la partie extérieure du parc. Les chiens ne sont pas admis au cœur du parc.
www.vanoise-parcnational.fr (Lien externe)

Vous trouverez de plus amples informations sur les Parcs nationaux de France sur le site officiel :
www.parcsnationaux.fr (Lien externe)

Parcs naturels régionaux

Contrairement aux parcs nationaux, les parcs naturels régionaux n’appliquent pas de règles.
Vous êtes toutefois tenu, en tant que visiteur, de respecter en permanence les règles de conduite. Vous devez également être attentif aux éventuelles règles en vigueur à certains endroits du parc, par exemple dans une réserve naturelle ou une zone protégée.
www.parcs-naturels-regionaux.fr (Lien externe)

Transports en commun

Pouvez-vous emprunter les transports en commun avec votre chien, et à quoi devez-vous faire attention ?

Train
Il est possible de prendre le train avec son chien en France, mais vous devez avoir l’accord des autres voyageurs. Le chien doit être tenu en laisse et équipé d’une muselière.
Les petits chiens (de moins de 6 kg) doivent être transportés dans un sac ou panier fermé dont les dimensions ne dépassent pas 45x30x25 cm. Le prix d’un titre de transport s’élève à 7 € (tarif sous réserve de modifications). Vous avez un grand chien ? Dans ce cas, vous payez la moitié du prix d’un billet de 2e classe. www.sncf.com (Lien externe)

Bus, tram et métro
Afin de ne pas gêner les voyageurs, les (grands) chiens sont généralement interdits dans les transports en commun. A Paris, certains chiens sont néanmoins autorisés dans le métro, le bus, le RER (Lien externe) ou le tram. Il s’agit des petits chiens qui voyagent généralement gratuitement s’ils sont transportés dans un sac ou un panier. À condition qu’ils ne gênent en aucune manière les voyageurs (dimension maximale du sac/panier : 45 cm).
Les chiens (tenus en laisse et muselés) peuvent emprunter le RER parisien pour la moitié du prix.

Taxi
La plupart des chauffeurs de taxi refusent les chiens. Il est donc conseillé de vous informer au préalable auprès de la compagnie de taxi concernée pour savoir si vous pouvez voyager en compagnie de votre chien.
Heureusement, il existe également des taxis spéciaux pour chiens, comme par exemple les « Taxi Canine (Lien externe) » à Paris et dans les environs.

Ambassade de France en Belgique (Lien externe)
Ambassade de Belgique en France (Lien externe)
Ministère français de l’Agriculture (Lien externe)
Chemins de fer français SNCF (Lien externe)
RER (Lien externe)