5 hébergements branchés à tester pour la Saint-Sylvestre

Atypiques, design, avant-gardistes, nature ou tout simplement dans leurs jus, ces hébergements insolites conjuguent, chacun à leur façon, une atmosphère cosy et douillette. Tour d’horizon de l’Hexagone.
Dans la maison du FADA à Marseille

C’est le seul hôtel à Marseille niché dans un bâtiment classé patrimoine mondial de l’Unesco. Son nom ? La Cité Radieuse (Lien externe), symbole de l’architecture moderne d’après-guerre (1950) et accessoirement œuvre de l’architecte suisse Charles-Edouard Jeanneret, plus connu sous le nom de Le Corbusier. De loin, on pourrait croire à un paquebot échoué en pleine cité Phocéenne. Mais non. À y regarder de plus près, parmi ces 9 étages de béton et 360 appartements montés sur pilotis, l’Hôtel Le Corbusier (Lien externe) est une petite perle architecturale. Il suffit de prendre l’ascenseur, troisième étage à gauche puis de déambuler dans les couloirs jusqu’à sa chambre pour s’en rendre compte. À l’intérieur, que du beau. Ambiance vintage avec meubles design scandinaves, des lampes pipistrello et une jolie baie vitrée pour admirer la mer ou les toits de la ville. Pour prolonger le plaisir des yeux, il faut absolument manger un morceau au Ventre de l’architecte (Lien externe). Un restaurant où la sensibilité artistique du Corbusier se retrouve partout, même dans les lampes !
Tarifs : chambre entre 79 € et 158 €

Joe&Joe Hotel, auberge lifestyle à Hossegor

Tout beau, tout neuf, le récent concept avant-gardiste d’AccorHotel Arena a choisi ses quartiers dans le spot mythique de Hossegor. (Là où les vagues ne dorment jamais). Entièrement pensé par et pour les jeunes voyageurs, ce mix entre hôtel, auberge de jeunesse et espace privé révolutionne les codes traditionnels de l’hôtellerie. Ici, tout est décloisonné, ouvert, connecté… À l’intérieur, on y trouve un « Open House » dédié aux interactions et événements, un « Happy House » avec cuisine collaborative et home cinéma pour se sentir comme à la maison et un espace sommeil avec différents formats de chambres adaptés selon les cibles (familles, amoureux, amis). Derrière ces chouettes idées, le même collectif ayant designé les bureaux de Youtube et Google. Bref, un hébergement qui vaut le détour. Pour en savoir plus sur Joe&Joe Hotel (Lien externe)...
Tarif : à partir de 19€ la chambre.

La Cabane de Pomme de Pin, havre de paix au Cap Ferret

On ne présente plus Bordeaux, encore moins la presqu’île du Cap Ferret. Bouffée d’air frais pour tous les bordelais-parisiens. Mais connaît-on vraiment ses adresses qui sortent de l’ordinaire ? Au bout du village des pêcheurs, entre palmiers, pins et oliviers centenaires, se cache une chambre d’hôte privilégiée. Toute de bois vêtue, cette cabane spacieuse invite à la déconnexion et à la discrétion. Dans un esprit rustique et soigné, on aime se lever le matin guidé par les parfums iodés du bassin d’Arcachon (50m) avec en prime le crissement des feuilles du jardin. Mais le must reste sans nul doute le service digne d’un 4 étoiles. Car Nadia, la gérante, est réputée pour ses petits déjeuners très gourmands et son sens de l’hospitalité. Demandez-lui ce que vous voulez, elle connaît le Cap Ferret sur le bout des doigts. Pour en savoir plus sur la Cabane de Pomme de Pin (Lien externe)...
Tarif : à partir de 220€ la nuit

Dans un ecolodge sous les pommiers aux portes de la Bretagne
View this post on Instagram

Ecolodge La Belle Verte by night

A post shared by Hélène Rozé (@ecolodgelabelleverte) on

Si vous aimez passionnément la nature, la Bretagne et encore plus l’insolite, cet endroit risque fortement de vous plaire. Niché sous les pommiers au milieu d’une prairie bretonne, cette spacieuse cabane en bois a été conçue exclusivement en matériaux naturels. Ici, le bois, la paille et la terre règnent en maîtres incontestés. C’est donc, dans une ambiance chaleureuse et accueillante, que l’ecolodge « la belle verte » (Lien externe) propose une charmante cuisine, une élégante chambre avec coin mezzanine (pour les enfants ou autre), une somptueuse douche à l’italienne avec toilettes sèche (eh oui, on est écolo jusqu’au bout) et une terrasse où l’on peut lézarder le soir sous les étoiles. À condition d’avoir un bon pull sur le dos, bien sûr. Au petit matin, on a hâte de se réveiller, juste pour déguster le délicieux petit déjeuner exclusivement concocté à base de produits bio. En un mot, mignon.
Tarif : 117 euros pour 2 personnes.

Yooma, nouvelle auberge génération Y à Paris

Optimisme, positivisme, ouverture d’esprit : tels sont les trois piliers de YOOMA (Lien externe), nouvel hôtel contemporain, situé dans le 15ème arrondissement de Paris, à deux pas de la Tour Eiffel. Posé comme un cube de béton et de métal sur le quai de Grenelle, ce bâtiment ne fait rien comme les autres. Dessiné par Ora-ïto avec la complicité artistique de Daniel Buren, YOOMA (jeu de mot avec le terme anglais « humanity ») propose 106 chambres de 2, 4, 5 et 6 personnes pour les « tribus modernes ». On aime alors son bleu graphique, son côté ludique, ses chambres ultra connectées, son esprit responsable (le toit de l’hôtel est notamment végétalisé) et son budget tout à fait raisonné. Mention spéciale pour le gentil robot majordome qui vous accueille chaque matin dans le hall d’entrée pour réaliser votre check-in en bonne et due forme.
Tarif : 176 euros pour 2 personnes (une nuit).