Balade poétique dans les pas de Lamartine en Bourgogne

Les paysages vallonnés du sud de la Bourgogne ont inspiré l’homme de lettres, né à Mâcon. À l’occasion de son 150e anniversaire, on s’offre une promenade le long de la Route Lamartine, sur les traces de celui qui fut l’une des plus grandes figures du romantisme.

Mâcon

La balade débute à Mâcon, ville de naissance de Lamartine. Le Musée des Ursulines lui dédie un espace retraçant son histoire, ses écrits et son engagement politique. Du 28 février au 12 juillet 2019, une exposition temporaire y présente également les différents hommages rendus par la ville à l’homme public. On en profite pour découvrir Mâcon en suivant le "Tracé de la plume", une promenade hommage à Lamartine mêlant architecture, littérature, gastronomie et histoire.

Musée (Lien externe) des Ursulines (Lien externe)
Le Tracé de la plume (Lien externe)

Château de Monceau, à Prissé

La deuxième étape de cette Route Lamartine nous conduit à Prissé, au château de Monceau, qui fut le quartier général de l’action politique de Lamartine, alors député-conseiller général. Afin de s’extraire de l’agitation de la maison, il fit construire un pavillon au milieu des vignes, aujourd’hui connu sous le nom de La Solitude. C’est là qu’il écrivit une partie de l’Histoire des Girondins.

Berzé-le-Châtel

On reprend la route en direction de la forteresse de Berzé. Avec ses 14 tours et ses trois murs d'enceinte, ce château-fort dessine une silhouette incontournable du Val Lamartinien, que l’on retrouve dans les écrits de l’homme de lettres. Depuis la forteresse, on profite également d’un magnifique panorama sur les vignes et la Roche de Solutré.

Forteresse de Berzé (Lien externe)

Milly-Lamartine

Le pèlerinage ne serait pas complet sans un arrêt à Milly, où Lamartine passa son enfance et une partie de son adolescence dans une maison à laquelle il était très attaché et qui fut pour lui une grande source d’inspiration. La demeure, qui a conservé son esprit romantique, se visite les dimanches et jours fériés.

Maison de Lamartine (Lien externe)

Château de Saint-Point

À Saint-Point, on pénètre dans l’intimité du poète. Reçu en dot pour son mariage, ce château, classé "Maison des Illustres", fut la demeure familiale des Lamartine. De la salle à manger dans laquelle furent reçus Victor Hugo, George Sand, Franz Liszt ou encore Chopin à sa chambre à coucher en passant par son cabinet de travail, la vie du poète se dévoile au fil du parcours de visite. Et s’achève dans la chapelle au fond du parc où reposent Lamartine et les membres de sa famille.

Château de Saint-Point (Lien externe)

Château de Pierreclos

Lamartine était un familier des lieux et de la famille Pierreclos, dont deux des femmes jouèrent un rôle important dans sa vie littéraire et personnelle. Aujourd’hui, le château propose des visites ainsi que des dégustations des vins du domaine qui se compose de 8 hectares de vignes en Pouilly-Fuissé, Saint-Véran, Mâcon-Pierreclos, Mâcon-Bussières et Mâcon-Milly-Lamartine. Il est également possible de séjourner dans l’une de ses cinq chambres d’hôtes.

Château de Pierreclos (Lien externe)

Bussières

La dernière étape de la Route Lamartine nous conduit dans le village de Bussières, non loin de Milly, où Lamartine se rendait chaque jour à pied chez son précepteur l’Abbé Dumont, qui lui inspira le personnage de Jocelyn. On ne manquera pas de monter au sommet du Monsard afin d’admirer le panorama sur le Val Lamartinien.

Se rendre dans le Val Lamartinien, en Bourgogne 

Le Val Lamartinien se situe dans le sud de la Bourgogne, en Saône-et-Loire, autour de la ville de Mâcon.