Les temps forts de la culture en Guadeloupe

Colorée, rythmée et enivrante, la culture guadeloupéenne fascine et ne manquera pas de vous surprendre. Découvrez les rendez-vous culturels à ne pas manquer en Guadeloupe.

Janvier-février : le traditionnel Carnaval guadeloupéen

Véritable temps fort sur les îles de Guadeloupe, le Carnaval fait vibrer l’archipel durant deux mois festifs et colorés. Créé à l’initiative des colons au XVIIe siècle, le Carnaval est aujourd’hui une période très attendue par la population de l’archipel, une fête à ne pas manquer lors de votre séjour en Guadeloupe ! En arrivant quelques jours avant, vous pourrez participer à la préparation du défilé et découvrir en avance la large variété de costumes qui défileront au son des tambours et chachas. Entre tradition et modernité, vous découvrirez des groupes variés tels que « Gwoup a pò », groupe traditionnel et figure incontournable du carnaval, revendiquant un retour à la culture guadeloupéenne, mais aussi les groupes dits « à casse claire », qui utilisent des instruments plus modernes comme la trompette, la caisse claire ou le saxophone. Tambours battants, la joyeuse énergie des parades rassemble toutes les générations, qui se joignent à la fête déguisés, maquillés et prêts à chanter et danser.

La Toussaint - Cimetière de Morne-à-L'Eau

Vous pourriez être surpris par le cimetière de Morne-À-L’Eau (Lien externe) , car il ne ressemble à aucun autre au monde, en raison de sa configuration et de ses caractéristiques spéciales. Tombes en damier blanc et noir tel un échiquier grandeur nature ou tombes disposant de toitures et de terrasses faisant penser à des maisons, disposition en hauteur en forme d‘amphithéâtre....
Ce site, qui figure parmi les sites les plus visités des Îles de Guadeloupe, prend vie, particulièrement durant les festivités de la Toussaint. Les visiteurs viennent en famille durant 2 jours se recueillir sur des tombes éclairées par des centaines de bougis, et rencontrer leurs proches jusqu’à tard dans la nuit. Contrairement aux pays européens la période de la Toussaint est festive et l’ambiance joyeuse, ... d’ailleurs on retrouve à proximité immédiate des fleuristes, des vendeurs de boissons, de pistaches, de confiseries et de bokits sorte de sandwichs locaux cuits façon beignet.

Fête de fin d'années :



Dans les Iles de Guadeloupe, les traditions et savoir-faire culinaires ancestraux se partagent. C’est précisément le cas lors des festivités de fin d’années.
Dans l’archipel guadeloupéen les vedettes sont le jambon de noël fumé à la canne à sucre, les boudins rouges ou aux fruits de mer, le porc roussi ou en ragout, les pois d’angole …les ignames … et en boisson, le jus de groseille, les savoureux punchs à base de fruits frais locaux et le schrubb à base de rhum et de peau d’orange.

Chanté Nwel

Chanté Nwel
© CTIG - Guillaume Aricique


Les festivités ouvertes à tous commencent par les chants de noël, Chanté Nwel (Lien externe) en créole les week-ends du mois de décembre précédant le jour de Noël.
Muni de son carnet de cantiques, chacun participe à l’ambiance festive de ces rencontres rythmées au son du Gwo Ka (Lien externe) , qui est à la fois un tambour et une forme de danse codifiée, en matière de rythmes. Cet héritage musical a été classé au patrimoine culturel immatériel de l’UNESSCO en 2014. Les soirées peuvent durer jusqu’au petit matin…

Jou a Tradisyon durant la période de noël

Jou a Tradisyon
© CTIG - Groseille Peyi


Jou a Tradisyon est un grand marché de Noël se déroulant à Jarry. C'est une grande manifestation agricole, artisanale, culinaire et florale qui a lieu chaque année, l'occasion pour les artisans guadeloupéens de montrer leur savoir-faire. Et le pannel est large : du produit traditionnels pour Noël comme le pois de bois ou l'igname, à l'artisanat, poterie, tableau, bijourx en passant pas les plates et fleurs tropicales coupées... Bref, un incontournable où petits et grands (re)découvrent les traditions du terroir.