Top 10 des plages de rêve dans les Iles de Guadeloupe

Si chaque île de Guadeloupe a son caractère, chacune de ses plages est aussi très différente. Tour d’horizon des incontournables.

Grande-Terre : à l'ombre des cocotiers

Sur Grande-Terre, on vit son rêve de magnifiques plages de sable blanc, dont les eaux turquoise, invitent à la baignade. La ville du Gosier n’en finit pas de surprendre, avec ses nombreux sites touristiques, dont ses plages.
La plus atypique la plage de la Datcha, à proximité d’un joli parc verdoyant, fait face à l’îlet du Gosier, accessible à la nage ou en bateau à voile ou moteur.
Pour ceux qui sont plutôt attirés par le calme d’une nature préservé, la plage de Petit-Havre vaut le détour. Après avoir emprunté quelques mètres de sentiers à l’ombre des cocotiers il est possible de s’installer et de se laisser caresser par les rayons du soleil.
Bercés par le bruit des vagues on est à peine troublé par les sollicitations des vendeurs de savoureux sorbets aux fruits locaux.
C’est la ville privilégiée pour les rencontres dans les nombreux restaurants et bar les pieds dans l’eau, ou dans le cadre du marché nocturne du vendredi, dont les étals sont achalandés de produits typiques d’exception.

Farniente ou sensations fortes ?

En poursuivant la route, le long de la côte sud-Grande-Terre, la ville de Sainte-Anne réputée pour son marché artisanal coloré et son flux constant de visiteurs, exerce son pouvoir d’attraction, grâce aux magnifiques plages de son territoire.
La plage de Bois-Jolan convient parfaitement aux familles, car son dénivelé très doux permet aux tout-petits d’évoluer en toute sécurité, sous le regard nonchalant des adultes qui profitent d’un paysage exceptionnel, entre baignade et farniente.
La plage de La Caravelle est la plus fréquentée des plages de Sainte-Anne, grâce à son paysage de carte postale, et parce qu’elle offre aux amateurs de plongée sous-marine, des spots parmi les plus beaux du monde !


En parlant de spots, la plage de l’Autre Bord au Moule, dans le nord de Grande-Terre offre une alternative de choix pour les surfeurs de haut niveau, à la recherche de sensations fortes pour effectuer leurs figures de style.
Pour terminer la visite de l’île en beauté un arrêt dans la ville de Port-Louis plus au nord est impératif. L’Anse du Souffleur est idéale pour une journée détente entre amis, à l’ombre des raisiniers jouxtant de jolis carbets typiques de la destination.

Basse-Terre : dans un écrin de verdure

La Basse-Terre est le terrain de jeu idéal pour les activités de pleine nature, grâce à un parc national de 17 000 hectares, et dispose également de magnifiques plages, où il fait bon vivre des vacances idylliques.
Juste après avoir quitté la commune de Sainte-Rose, la commune de Deshaies au nord dévoile la plage de la Perle posée harmonieusement dans un écrin de verdure.
Réputée pour son sable fin brun, hérité du volcan de la Soufrière, elle séduit les résidents tout comme les visiteurs jusqu’à la tombée de la nuit, notamment grâce aux nombreuses roulottes ou restaurants situés en périphérie.
Au large, les plus chanceux pourront apercevoir l’île de Montserrat, tout en dégustant des spécialités culinaires, à base de produits de la mer ou du terroir.

Au sud, à Capesterre Belle-Eau, c’est le nom de la plage de Roseau qui se dessine sur toutes les lèvres. Elle dispose de tous les atouts recherchés : accessibilité aux personnes à mobilité réduite, petits bassins naturels et allées de cocotiers offrant des zones d’ombres pour les familles avec enfants. Cerise sur le gâteau elle est éclairée de nuit, ce qui favorise les balades nocturnes et les rencontres.

Basse-Terre : véritable joyau naturel

Au sud entre les communes de Trois-Rivières et de Vieux-Fort, c’est le nom de la plage de Grande-Anse qui se dessine sur toutes les lèvres.
Son sable fin noir et doux trouve sa source dans le volcan actif de la Soufrière à proximité. Se déployant sur une longue étendue, bordée de cocotiers elle dispose de tous les atouts. La mer parfois agitée convient aux amateurs de surf ou bodyboard et son cadre agréable avec vue sur les Iles des Saintes aux familles.
A savoir, la plage de Grande-Anse est protégée par un arrêté préfectoral, car c’est un lieu de ponte des tortues marines.

Les Saintes : le paradis du snorkeling

Cap sur les Saintes, dont l’île de Terre-de-Haut, l’une des 2 îles habitées bénéficie d’une renommée internationale, grâce à sa Baie (la Baie des Saintes) qui fait partie du club des plus belles baies du monde.
En à peine 15 minutes, au départ de Trois-Rivières, le paradis sur terre se dévoile en arrivant sur la plage du Pain de Sucre, dominée par une colline volcanique du même nom.
Entre farniente sur un ruban de sable blanc et plongée en masque et tuba dans une eau limpide, le séjour promet d’être inoubliable !

Marie-Galante : pour les amateurs de sports de voile

Marie-Galante l’île aux cent moulins la plus authentique des Iles de Guadeloupe a de quoi charmer les visiteurs, en quête de tranquillité et de dépaysement.
Non loin des scènes de transport de canne à sucre, en charrette à bœufs, des sites incontournables retiennent l’attention. C’est le cas de l’habitation Murat ou du Moulin de Bezard à découvrir juste avant de se rendre à la plage de la Feuillère, pour s’essayer au kite surf, au windsurf ou tout simplement profiter de la douceur de l’île.

La Désirade : eaux turquoise et tourisme durable

Enfin l’île de la Désirade, à 45 minutes en bateau de Saint-François est une excellente alternative pour un tourisme durable avec la visite de l’îlet de Petite-Terre et la réserve géologique de Baie-Mahault.
La plage du Souffleur, d’une beauté à couper le souffle avec ses eaux turquoise et située en pleine nature se savoure sans modération, que l’on soit en famille, entre amis ou en amoureux…


On se laisse tenter ?