Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

Les Arcs, domaine futuriste en constante évolution

Les Arcs, c’est pas moins de cinq villages, un domaine skiable de 425 km de pistes et une variété inégalée de paysages et de reliefs. Un domaine immense donc, que connaît pourtant comme sa poche Marion Grognet, directrice marketing et communication pour les Arcs. Un job en or pour cette enfant de Bourg-Saint-Maurice qui a skié dans sa « station de cœur » toute sa vie. Aujourd’hui, elle nous parle de l’avenir des Arcs, un domaine à l’esprit innovant. Aperçu en avant-première des « Arcs du Futur ».

Les Arcs présentent cette saison de nombreux nouveaux projets. Quelle est, derrière ces différents projets, la vision que vous développez avec votre équipe pour l’avenir du domaine ?

Notre stratégie est de privilégier l’innovation, en été comme en hiver, que ce soit avec des constructions avant-gardistes ou des activités innovantes. Nous ciblons en fait des vacanciers à l’esprit aventurier et des familles actives, donc c’est vraiment à eux que s’adresse toute cette modernité, qui se traduit aussi au travers d’un domaine qui se veut de plus en plus « connecté ».

Votre offre en station se modernise. Est-il possible aujourd’hui d’innover aussi au niveau du domaine skiable ?

Bien sûr ! Nous avons d’ailleurs investi massivement dans la Vallée de l’Arc ! Nous avons en fait constaté que nous disposions d’une zone de ski exceptionnelle, avec une vue magique sur le Mont Blanc et idéalement placée au carrefour de plusieurs secteurs, mais sous-exploitée car un peu trop ardue pour les débutants et pas toujours optimale en termes de qualité de neige. Nous avons donc élargi la piste, adouci la pente pour la rendre accessible à tous et l’avons équipée en neige de culture.

Au-delà de la Vallée de l’Arc, vous investissez aussi ailleurs sur le domaine pour garantir son enneigement dans le futur ?

Nous avons déjà un domaine skiable dont plus de 70% est situé au-dessus de 2000 mètres d’altitude, ce qui nous garantit un enneigement de qualité. Mais nous tenons évidemment à sécuriser notre offre ski et à garantir à nos clients, même en début et fin de saison, de trouver aux Arcs une offre de ski exceptionnelle. Nous investissons donc en effet dans la neige de culture, dans un respect total de l’environnement.

En parlant de respect de l’environnement, s’agit-il là aussi d’un domaine dans lequel vous investissez pour l’avenir ?

Oui, nous utilisons vraiment toutes les ressources pour optimiser la qualité de notre domaine skiable et de son environnement. Je pense notamment aux barrières à neige l’hiver pour créer des accumulations de neige lors des tempêtes ou fortes chutes, à l’engazonnement en été et au travail des pistes pour que la couverture neigeuse soit optimale même avec un faible enneigement naturel, à l’investissement dans des dameuses ultra-performantes qui permettent (grâce à des sonars notamment) de travailler la couverture neigeuse très précisément ou encore à la gestion à distance des dameuses. Et le tout est opéré par des techniciens capables de créer de la bonne neige à la bonne température en utilisant le moins de ressources en eau possible. On peut dire que l’entretien du domaine skiable aux Arcs est devenu une véritable science !

Vos idées et votre vision innovante se répercutent-elles aussi en station, que ce soit au niveau des hébergements ou de la restauration par exemple ?

La modernité se retrouve en effet partout aux Arcs, elle infuse dans les actions de chacun de nos partenaires, comme par exemple le nouvel 5 étoiles Hôtel Taj I Mah (Lien externe) à Arc 2000. Cet hiver se créé aussi un nouveau concept restaurant, « Le Roaster », mixant restauration, lieu de vie et événements glisse alternatifs. Et nous attendons aussi avec impatience l’ouverture de la Halle des Cascades (Lien externe), un chalet de luxe à Arc 2000 qui s’appuiera sur l’architecture traditionnelle d’une ancienne bergerie tout en proposant une décoration intérieure très design.

Au-delà de votre travail, vous êtes vous-mêmes une enfant des Arcs puisque vous y skiez depuis toute petite. Quelles bonnes adresses conseillez-vous ?

Bien sûr, j’ai quelques endroits coups de cœurs que je fréquente souvent : le Sanglier qui Fume (Lien externe) à Arc 1600 pour une vue panoramique sur la vallée avec un bon burger, le Miam Corner (Lien externe) à Arc 1800 pour un snack élaboré avec des plats faits maison, le Woods Bear (Lien externe) à 1950 pour une pause cosy ou encore Le Bulle Café (Lien externe) à Arc 2000, le meilleur endroit pour déjeuner skis aux pieds.

les arcs