City trip à Lyon Partie 2 / Resto', clubs & hôtels lyonnais

Entre Saône et Rhône, la métropole française regorge de trésors culturels, architecturaux et gastronomiques qui font le bonheur des « épicurieux ». Le sourire aux lèvres, on savoure les spécialités lyonnaises dans un de ses fameux bouchons, on sirote un verre dans quelques adresses bien choisies et on dort dans la crème de la crème des hôtels.

// Ses restaurants et ses bouchons

Café des Fédérations

Plébiscité par les connaisseurs, Le Café des Fédérations (Lien externe) n’est pas qu’un bouchon, c’est une symphonie gastronomique ! A la carte ? L’andouillette « Bobosse » fait les yeux doux à la Quenelle de brochet sauce langoustines… Ici, les spécialités lyonnaises s’arrosent avec du Crozes Hermitage, un Saint Joseph, un Morgon, un Condrieu et autres fleurons du « made in France ».

9, rue Major Martin

Brasserie Le Nord

Située entre Rhône et Saône, la Brasserie Le Nord (Lien externe) a été ouverte par Paul Bocuse en 1994. En plein cœur de la Presqu'île, elle propose des classiques de la cuisine traditionnelle lyonnaise revisités dans un décor chaleureux.

18, rue Neuve

Le Mercière

Membre des « Authentiques Bouchons Lyonnais », Le Mercière (Lien externe) propose une cuisine généreuse à base de produits frais du terroir, dans un décor typique et chaleureux.

56, rue Mercière

Le Bistrot de Lyon

En 1974, le tout jeune Jean-Paul Lacombe inventait le concept de « bistrot de chef » en ouvrant ce 2ème établissement à quelques encablures de sa table étoilée. Par la même occasion, il a contribué à l’essor de la rue Mercière, aujourd’hui surnommée « la rue des restaurants ». Avec son décor Art Nouveau exceptionnel, ses tables en marbre et ses anciennes chaises de café dépareillées, le Bistrot de Lyon (Lien externe) (Lien externe) offre le confort un brin nostalgique des grandes brasseries 1900. À une histoire déjà longue correspond une carte ample allant de la cuisine lyonnaise à des préparations plus « évolutives »…

64, rue Mercière

L’Auberge de l’île Barbe

À deux pas du centre, un îlot de verdure trône au milieu de la Saône. Véritable oasis au milieu de la civilisation, l’ « île Barbe », vaut le détour à elle seule. Les fins gourmets seront charmés par son restaurant gastronomique « L’Auberge de l’île Barbe (Lien externe) », un prestigieux établissement dans une bâtisse du 17ème siècle, est classée aux Monuments Historiques français. Elle figure parmi le top 100 des meilleurs restaurants au monde et fête 25 ans d’étoiles au Guide Michelin. Dans un cadre féerique, le chef de renom réinvente les codes de la gastronomie française… Sur demande, le voyage culinaire peut même démarrer par une virée en bateau. Une expérience unique !

Place Notre Dame, Île Barbe

La Brasserie Georges

Ce lieu historique attire toujours les amateurs de bonnes bières et de bonne chair… Dès sa création, en 1836, le succès de la Brasserie Georges (Lien externe) est au rendez-vous. Pour l’anecdote, Lamartine (qui y avait sa table) est toujours redevable de 40 francs dans le livre des comptes de 1857. Depuis, d’autres célébrités y firent étape dont Paul Verlaine, Jules Verne, les frères Lumière, Mistinguett, Léon Blum, Emile Zola, Rodin… Des plaques commémoratives sont d’ailleurs apposées sur les banquettes afin d’immortaliser leur venue. Bref, le Georges est un passage obligé à Lyon.

// La nuit lyonnaise

La Maison

Pour celles et ceux qui recherchent une ambiance trendy, la Maison (Lien externe) sera leur nouvelle maison ! Ce resto-bar-club installé dans une maison bourgeoise décorée par François Dumas est réputée pour son ambiance et ses cocktails. On y danse au rythme de DJs mondialement connus. Les soirs d’été, le sublime jardin est bondé. C’est « the place to be » à Lyon dès que le soleil se couche.

4, rue Jonas Salk

Le Périscope

Le Périscope (Lien externe) est une salle de concert atypique, créée par un collectif de musiciens. Les concerts sont variés et la programmation éclectique. Avec 3 à 4 événements différents par semaine, tout le monde y trouve son compte. On y va pour écouter du jazz, de l’électro, du hip hop, de l’impro’ mais aussi pour regarder des documentaires, écouter de la poésie, suivre des conférences…

13 rue Delandine

Le Sucre

Le Sucre (Lien externe) est un lieu culturel, situé sur le toit de la Sucrière. Il accueille club, concerts, apéros, conférences et événements ! C’est un endroit tendance, connu à Lyon pour avoir été le premier établissement à proposer un rooftop avec une vue incroyable sur la Saône et Fourvière!

50, Quai Rambaud

// Les meilleurs hôtels de Lyon

Mob Hôtel

Si vous connaissez le Mama Shelter à Paris, vous allez adorer le Mob Hotel ! Situé dans le quartier de Confluence, cet hôtel moderne signé Cyril Aouizerate se loge sur 5000 m². Derrière sa façade alvéolée et sa silhouette imposante, brute et géométrique, ses chambres à la décoration minimaliste jouissent toutes d’un balcon ou d’une terrasse. De nombreux happenings ajoutent à son charme un esprit très coopératif.

MOB HOTEL (Lien externe)
55 Quai Rambaud Tél. +33 (0)4 58 55 55 88

La Villa Florentine

La magnifique Villa Florentine se trouve à proximité directe des plus beaux sites historiques de la ville. Perché sur les hauteurs, cet hôtel 5 étoiles offre une expérience de séjour inoubliable. Ses chambres sont luxueuses et la piscine offre un panorama de rêve sur Lyon.

La Villa Florentine (Lien externe)
25, montée Saint-Barthélémy
Tél. +33 4 72 56 56 56

Le Cartlon MGallery by Sofitel

Au cœur de la presqu'île de Lyon, le Carlton MGallery by Sofitel est une véritable « bulle de sérénité »… L’hôtel abrite un bar intimiste très prisé et 80 chambres cosy dont plusieurs suites dans lesquelles quelques grands noms du cinéma ont séjourné. Le plus ? Une vue magnifique sur la Place de la République.

Le Cartlon MGallery by Sofitel (Lien externe)
4 rue Jussieu Tél. + 33 (0) 47 42 56 51

Lyon