Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

Commémorations du centenaire de l’armistice de la Grande Guerre

Le 11 novembre 1918, les dirigeants des pays engagés dans la Première guerre mondiale mettent fin à quatre années de conflits. Pour commémorer cet événement historique, qui posa les bases d’un monde nouveau, de nombreuses cérémonies, expositions et autres conférences se déroulent à travers la France, et plus particulièrement dans les territoires directement impactés par le conflit, dans le Nord et l’Est de la France.

2018 marque la fin des commémorations de la Grande Guerre, débutées en 2014. Cette année, le pays continue de rendre hommage aux soldats qui ont combattu sur le territoire français, notamment dans les tranchées du front de l’Ouest. Mais l’heure est également à la célébration de la paix puisque l’on commémore le centenaire de l’armistice signé le 11 novembre 1918 dans la clairière de Rethondes, dans les Hauts-de-France. Pour l’occasion, le Mémorial de l’Armistice, situé à Compiègne, s’est offert une nouvelle scénographie, plus immersive et plus pédagogique. On peut notamment y voir une reconstitution du wagon dans lequel fut signé l’armistice.

Mémorial de l'armistice

À Verdun, en Lorraine, ville symbole de la Grande Guerre, le Centre mondial de la paix fait revivre la période 1918-1919 au travers de la presse française et internationale de l’époque. À l’affiche jusqu’au 20 décembre 2018, l’exposition "De la guerre mondiale à la paix européenne" s’appuie sur quelque 150 journaux rendant compte du contexte politique et social de l’après-guerre. On retrouve également le thème de l’après-guerre au Musée de l’Ardenne, à Charleville-Mézières, au travers de l’exposition "Finir la guerre 1918-1933", jusqu’en février 2019.

Un week-end de commémorations officielles

Les 10 et 11 novembre, un programme de commémorations officielles est également prévu à la Clairière de l’Armistice à Compiègne, ainsi qu’à l’Hôtel National des Invalides et à l’Arc de Triomphe, à Paris. La Philharmonie de Paris propose également un week-end "Guerre et Paix" avec différents événements dont le concert "Shell Shock, a Requiem of War". Chorégraphiée et mise en scène par Sidi Larbi Cherkaoui, cette œuvre explore le syndrome du stress post-traumatique des soldats revenus de la Grande Guerre.

2018, "Année Clémenceau"

En 2018, on rend également hommage à Georges Clémenceau, président du Conseil et ministre de la Guerre entre 1917 et 1920, surnommé "Père la Victoire". L’occasion de (re)découvrir l’homme politique français. Plusieurs expositions lui sont consacrées, au musée Clémenceau et dans son ancien bureau à Paris, mais également dans sa maison natale, en Vendée, tout récemment ouverte au public.