Maintenant en France

À NE PAS
MANQUER 

Festivals, expositions, concerts ou grands événements… Sur France.fr comme partout en France, il se passe toujours quelque chose.

Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

Vous préparer

Informations
pratiques 

Passeport. Permis de conduire. Maillot de bain. Vous avez tout ? Ici, vous trouverez tout ce que vous avez besoin de savoir et de prévoir avant votre voyage en France.

"Bohème, notre jeunesse" à l'Opéra Comique à Paris

Maquette de décor du tableau de l'Acte 2 de "La Bohème, notre jeunesse", à l'Opéra Comique.

L'Opéra Comique donne une adaptation du chef-d'oeuvre de Puccini à 5 dates du 9 au 17 juillet à Paris. L'occasion de partager, en musique et en images, l'intimité de personnages qui toucheront toutes les générations de spectateurs. Et de (re)découvrir le théâtre récemment rénové.

L'été, la scène culturelle délaisse quelque peu Paris pour prendre ses quartiers dans les festivals régionaux. L'Opéra Comique ose le contre-pied en programmant La Bohème au coeur du mois de juillet.

Les Parisiens et les visiteurs découvriront l'opéra italien de Giaccomo Puccini dans une version adaptée à l'opéra-comique en français sous-titrée en anglais, "Bohème, notre jeunesse".

Sur scène, Mimi (Sandrine Buendia) et Rodolphe (Kevin Amiel) mènent une vie de bohème dans le Quartier latin des années 1830, entre les mansardes étudiantes et les cafés, les amours passagères et les amitiés généreuses, les jeux et les drames...

"La Bohème n'existe et n'est possible qu'à Paris". Henry Murger

La nouvelle adaptation proposée par l'Opéra Comique du chef d'oeuvre de Puccini "s'attache à faire entendre le texte maintenant en respectant l'époque de l'écriture". Sous la direction musicale de Marc-Olivier Dupin et dans une mise en scène de Pauline Bureau, elle promet de faire "ressortir la solitude (des personnages féminins) dans un monde où les hommes sont ensemble et où elles ne peuvent exister que par et pour eux". Un parti pris qui résonne particulièrement en cette année 2018.

Les décors et les costumes travaillent ainsi cette frontière entre le passé et le présent, en annonçant "un Paris du 19ème siècle éclairé au néon, un jupon d'autrefois qui pourrait être à la mode cet été". Comme l'écrivit Henry Murger, l'auteur de Scènes de la vie de bohème qui inspira l'opéra de Puccini, "la bohème n'existe et n'est possible qu'à Paris".

L'Opéra Comique saisit l'occasion de revisiter l'oeuvre du compositeur italien, "presque française par sa source littéraire", et "plus bel hommage que la Belle Epoque ait rendu au Paris romantique". Traduite par Paul Ferrier, La Bohème connut un triomphe à l'Opéra Comique à partir de 1898 et resta à l'affiche jusqu'en 1971. Avant de renaître Salle Favart cet été... A ne pas manquer!

Se rendre à l'Opéra Comique à Paris