Un Eté au Havre

Pour la 4eme édition de ce grand évènement estival, l’art contemporain continue de descendre dans la rue au Havre et regarde vers la mer. Du 11 juillet au 4 octobre, 18 œuvres et installations monumentales sont à découvrir au fil de 4 parcours dans la ville normande qui accueille aussi trois grandes expositions.

Le Havre a fêté ses 500 ans en 2017 et a décidé de ne pas en rester là. Depuis, chaque été, la saison artistique "Un Eté au Havre", imaginée par Jean Blaise, invite des artistes à transformer la ville en un grand musée à ciel ouvert en parsemant l’espace public d’œuvres et installations remarquables.

Bien que bousculée par la Covid-19 ayant empêché une partie des artistes invités en 2020 de produire et installer leurs créations, l’édition 2020 d’Un Eté au Havre présente, à partir du 4 juillet, une collection enrichie. Elle est à découvrir, en plein air, dans les rues et sur les places, sur les quais et sur le fronton des bâtiments de la ville portuaire.

Aux 11 œuvres des années précédentes, dont les spectaculaires et multicolores arches de containers de Vincent Ganivet et alignements de cabines de plage de Karel Martens, s’ajoutent 7 installations éphémères signées Stephan Balkenhol, Alice Baude, Benedetto Bufalino, Rainer Gross, Claude Lévêque, Fabien Mérelle et Antoine Schmitt.

Regarder la mer

On les découvre au fil de 4 parcours artistiques et thématiques baptisés "littoral", "suspendu", "historique" et "escaliers", prétextes à sillonner Le Havre, cette ville à l’architecture avant-gardiste, le nez au vent et à regarder la mer autrement. Ainsi Monsieur-Goéland, créature hybride, statue mi-homme mi-oiseau imaginée par Stephan Balkenhol et mascotte de cette 4eme édition, invite-t-il les passants à changer de point de vue du haut de son perchoir, place du vieux Marché en plein centre-ville.

Une pellicule d’eau en mouvement, un manteau de fleurs emmitouflant la tour-lanterne de la chapelle Saint Joseph, une calligraphie sculpturale sur la façade de l’Hôtel de ville, des cheminées de la centrale EDF métamorphosées ou un drôle de pachyderme immaculé sont quelques-unes des autres nouvelles propositions remarquables qui interpelleront les passants cet été au Havre.

Cette grande déambulation artistique se complète de trois expositions : "Nuits Électriques" au MuMa, Musée d’Art moderne André Malraux, du 3 juillet au 1er novembre, "Mrzyk & Moriceau, Never Dream of Dying" au Portique, Centre régional d’art contemporain du Havre du 11 juillet au 27 septembre et "EXHIBIT!" au Tetris, Salle de musiques actuelles, pour explorer la création numérique, du 27 juin au 6 septembre.

Un nouveau QG estival

Pour tout savoir de la programmation et réussir l’expérience Un Été Au Havre, rendez-vous à la Maison de l’Été, un nouvel espace pensé comme le quartier général de l’évènement. Il sera l’endroit privilégié pour consulter toute l’information sur la saison 2020, et (re)découvrir la collection permanente à travers une exposition de photographies inédites d’Arnaud Tinel.

Infos pratiques 

Du 11 juillet au 4 octobre 2020

En savoir plus 

Retrouvez les liens externes de l'événement :

Se rendre au Havre en Normandie