9 bonnes raisons de séjourner à Mayotte

Mayotte, l'île au lagon... Voilà de quoi faire rêver !
Dépaysement garanti, entre nature et culture, au coeur de l'océan indien.
Pourquoi ne pas venir y déposer vos valises ?

Partir à l'assaut du Mont Choungui

Haut de 594mètres, le cône parfait et abrupt du Mont Choungui domine le sud de l’île. Son ascension, possible durant la saison sèche, est un des « must » de l’île. Tout en haut, une plate-forme permet de pique-niquer devant un panorama étonnant : lagon à perte de vue, barrière récifale ourlée de blanc, îlots de Bambo et de Bandrélé, îlot blanc et récifs couleur émeraude, l’îlot de Sada et même Petite-Terre !

Plonger à la réserve de la Passe en S

Les amateurs de plongée vont trouver leur bonheur à Mayotte. Grâce à sa double barrière corallienne, l'île offre de nombreux spots. La Passe en S, ainsi nommée en raison de sa belle forme sinueuse, accueille chaque année la majorité des plongeurs de l’île. Aire Marine Protégée depuis 1990, ce secteur emblématique de Mayotte est un site de plongée incontournable. Raies manta, tortue, poissons multicolores, de quoi faire de belles rencontres...

Déambuler dans le jardin botanique de Coconi

Au centre de Mayotte, sur un ancien domaine agricole datant de l’époque coloniale, le jardin d’agrément de Coconi recense de magnifiques orchidées et présente, dans un décor tropical apaisant de plus de deux hectares, un concentré des espèces végétales endémiques de Mayotte.

Découvrir le lac Dziani

Mayotte est née il y a 6 à 8 millions d’année de l’éruption de deux grands volcans. En Petite-Terre, le Dziani Dzaha est le vestige d’un cratère d’explosion datant d’il y a environ 10 000 ans. Aujourd’hui, le lac Dziani est un lieu de promenade et de randonnée particulièrement apprécié des visiteurs.

S'ennivrer du parfum de l’ylang-ylang

Le parfum envoûtant de l’ylang-ylang, cette délicate fleur jaune à six longs pétales, accompagnera chacune de vos balades sur l’île. Habillant plusieurs fois dans l’année des arbres aux formes torturées parce que taillés pour rester à hauteur de cueillette, les fleurs d’ylang-ylang sont si enivrantes qu’elles ont séduit les parfumeurs les plus prestigieux. Leur essence entre dans la composition de nombreux parfums célèbres. Vous rencontrerez plusieurs producteurs d’essence d’ylang-ylang, distillant les fleurs de leurs plantations dans de beaux alambics, particulièrement dans le centre de l’île, autour de Combani. C’est notamment là que la célèbre plantation Guerlain aligne ses rangées d’ylang-ylang…

D'îlots en îlots...

Les petites îles qui parsèment le lagon sont l’un des grands attraits de Mayotte : vierges de toute construction, bordées par de très beaux fonds turquoise et des criques de sable, quasiment désertes. Prenez un bateau – les possibilités sont nombreuses - et retrouvez-vous sur un de ces confettis paradisiaques, après avoir rencontré dauphins et tortues, et même baleines entre juillet et octobre. Citons quelques îlots : à l’Est, Bambo et Bandrélé aux décors sous-marins spectaculaires, au sud, l’îlot blanc face à la pointe de Saziley, au nord-est, les îlots Choazil unis, à marée basse, par une langue de sable étincelant, M’tsamboro avec sa longue plage et ses orangers sauvages, et au large, deux autres îlots blancs, dont l’un souvent peuplé de sternes ou « hirondelles de mer ».

Sur la belle plage de Saziley...

Bivouaquer sur la grande plage de Saziley près de la belle maison en bois du Conservatoire du Littoral est une expérience rare. Au programme : « palmes masque- tuba » sur le tombant particulièrement riche en coraux et poissons situé à une dizaine de mètres du bord, lecture sous les baobabs (l’un d’entre eux, creusé dans la partie couchée de son tronc et rempli d’eau de pluie, sert à abreuver le bétail alentour) et… observation discrète de la ponte des tortues une fois la nuit tombée. Cette plage particulièrement belle, située dans une « aire marine protégée », est, en effet, un des lieux de ponte de tortues les plus actifs de l’île. Les gardes-animateurs vous accompagneront pour observer patiemment le ballet émouvant des pontes. Et le matin, il y a bien des chances pour que vous soyez réveillés par de jolis makis ou l’émergence d’un nid de petites tortues pressées de rejoindre le grand bleu.

Au fil de l'eau sur la mangrove d'Hajangoua

Au départ de la plage de Sakouli, nous partons à la découverte de la mangrove d’Hajangoua. À marée haute, les canaux naturels permettent aux visiteurs d’explorer la végétation composée d’arbres palétuviers. Filtre naturel pour le lagon et digue protectrice pour le littoral, la mangrove d’Hajangoua fournit abris et nourriture à une faune variée. À Mayotte d’autres mangroves sont accessibles (Longoni, Tsingoni…). Encadrés, vous pourrez arpenter cette forêt primaire à pied depuis la terre ferme ou en kayak de mer au fil de l’eau. Une avancée silencieuse vous permettra de découvrir la richesse de l’avifaune perchée dans les palétuviers (échassiers, aigrettes, etc.), les curieux poissons périophtalmes pouvant rester hors de l’eau le long des berges, ou bien encore le ballet des crabes de mangrove.

Plus d'informations sur Tourisme Mayotte (Lien externe)

Mamoudzou