Escapade normande chez les impressionnistes

La Normandie, ses plages, son terroir… Et sa culture impressionniste ! C’est dans cette région que le mouvement artistique s’est épanoui, porté par Claude Monet, amoureux de Giverny, Eugène Boudin, né à Honfleur ou encore Paul-Émile Pissarro, habitant de Lyons-la-Forêt. Partez à la découverte de ces paysages et lieux cachés qui ont inspiré nombre de tableaux aujourd’hui exposés au Musée d’Orsay à Paris. Une escapade pour faire le plein d'inspiration à moins de deux heures de la capitale !

Prendre de la hauteur à La Roche-Guyon

Poussez les portes du château de La Roche-Guyon, dans le Val-d’Oise, et grimpez au sommet du donjon. Comme Claude Monet, vous serez sûrement saisi par la beauté du paysage qui s’offre à vous. Sur votre droite, la Seine reflète les verts et ors des forêts et champs avoisinants et trace son sillon vers la Normandie. Sur votre gauche, la blanche falaise calcaire à laquelle est accrochée la château de La Roche-Guyon se courbe le long du fleuve tranquille. Voilà pourquoi La Roche-Guyon est l’un des plus villages de France ! Ici, les murs du château abritent un bout d’histoire de France et le temps semble s’être arrêté à cette période faste. Et sur la place du village pavée ou en bord de Seine, l'on imagine Claude Monet, qui habitait à quelques kilomètres, posant son chevalet pour capturer l’instant.

Visiter La Roche-Guyon (Lien externe)

Saisir les premiers rayons de soleil à Giverny

Le ballon s’élève doucement dans le ciel. Alentour, des champs se dorent dans la lumière du matin, les forêts bruissent au contact de la brise. Au détour d’une boucle de la Seine, votre balade sur les traces des impressionnistes prendra une nouvelle dimension. Au départ de Giverny, prenez place dans la nacelle en osier et envolez-vous pour admirer d’en haut la maison et les jardins de Claude Monet, les paysages de la Normandie qui l’ont inspiré ou encore le château royal de Villarceaux. Une fois revenu sur terre, flânez dans la rue principale de Giverny, jetez un oeil aux vitrines des galeries d’art… Et pourquoi ne pas prolonger cette délicieuse balade à l'époque des impressionnistes en déjeunant au Jardin des Plumes (Lien externe) ? Cette charmante bâtisse anglo-saxonne mêle charme suranné du début du 20e siècle et une décoration contemporaine soignée.

Chez Monet à Giverny (Lien externe)

Capter l’ambiance mystérieuse des Andelys

La brume se lève sur les ruines de Château-Gaillard, la place forte édifiée aux Andelys, à quelques kilomètres de Giverny par Richard Coeur de Lion. Juché sur son promontoire rocheux, le château a joué un rôle décisif dans la lutte entre Francais et Anglais pour la conquête de la Normandie. À ses pieds se déploient la Seine et le charmant village des Andelys. C’est cette ambiance si mystérieuse et chargée d’histoire qui a inspiré le peintre Paul Signac et qui l’a poussé à peindre sur les bords de Seine aux Andelys quelques mois durant en 1886. Là, il a notamment produit La Berge, aujourd’hui accrochée au Musée d’Orsay. De quoi créer un pont entre vos visites parisiennes et votre escapade sur le pas des impressionnistes !

Visiter Les Andelys (Lien externe)

Faire son marché à Lyons-la-Forêt

Une forêt de hêtres qui s'étire sur des kilomètres, un coeur de village organisé autour d’une halle médiévale au bois solide, des devantures de restaurants et de boutiques tout droit sorties du 19e siècle. Vous voici à Lyons-la-Forêt, dans les terres, à 40 kilomètres de Rouen. Là encore, l'un des plus beaux villages de France. Paul-Émile Pissarro, fils du peintre Camille Pissarro, y avait d’ailleurs élu domicile. C’est son célèbre parrain Claude Monet qui a dessiné le jardin de sa propriété. Cet épisode de sa vie lui a inspiré plusieurs toiles, comme des instantanés de sa vie dans la campagne normande : ici, l’église du village, là, la mare aux biches. Des tableaux aujourd’hui en vente sur le marché de l’art ! Le soir, reprenez des forces autour d’un plat dégusté sur la place principale puis faites quelques pas pour regagner votre chambre à l'hôtel La Licorne (Lien externe) , habillé de colombages.

Visiter Lyons-la-Forêt (Lien externe)

Admirer les voiliers sur les quais de Rouen

Les voiles blanches claquent au vent le long du quai. Tous les cinq ans, l’Armada fait la fierté de Rouen, ville portuaire déjà renommée du temps des impressionnistes. Les peintres du mouvement artistique y ont d’ailleurs trouvé une source d’inspiration infinie : les voiliers, l'appel du grand large, la proximité avec la mer. Une halte parfaite entre la capitale Paris et les premières plages normandes, plus à l'ouest. On y vient par la route ou par la Seine. Chaque été, les quais s’animent. Des transats y sont installés et les familles pique-niquent dans la pelouse au bord de l’eau. Profitez-en pour faire un tour au musée des Beaux-Arts de Rouen (Lien externe) .

Visiter Rouen (Lien externe)

Faire frétiller ses papilles à Honfleur

Son port a inspiré tous les peintres impressionnistes ou presque. C’est sur les hauteurs du village, à l’auberge Saint-Siméon toute de colombages vêtue qu’Eugène Boudin aimait à les réunir. Depuis la terrasse de La Ferme Saint-Siméon (Lien externe) , désormais un établissement Relais & Châteaux, vous pourrez admirer la vue sur la Seine qui file vers la Manche, assister au ballet des petits bateaux et vous régaler d’une cuisine aux douces saveurs d’antan. Autre option, la version bistrot, à La Boucane, dans le même établissement. Arpentez ensuite les ruelles pavées de Honfleur et faites le tour de son petit port. Ses vieilles maisons colorées, serrées les unes contre les autres, ont inspiré Eugène Boudin, Claude Monet et John Jongkind à de nombreuses reprises…

Visiter Honfleur (Lien externe)

Achever son voyage sur les plages du Havre

Contempler les fumées qui s’échappent des usines du port, le ballet des bateaux qui vont et qui viennent… Finalement, Le Havre de 2020 n'est pas si différent de celui que Claude Monet, Édouard Manet, Camille Pissarro, Alfred Sisley ou encore Eugène Boudin ont connu ! C’est ici que les représentants de l’impressionnisme ont posé leurs chevalets pour immortaliser la grève, les maisons normandes posées face à la mer, les bateaux et les usines en plein développement. C'est d'ailleurs un des paysages du Havre qui a donné naissance au tableau Impression soleil levant de Claude Monet.

Visiter Le Havre (Lien externe)

Se rendre en Normandie