"A Paris, on passe d'un monde à un autre, c'est une source d'inspiration constante"

Aujourd'hui parisienne, l'artiste peintre Caroline Faindt a grandi dans l’Est de la France. Après des débuts dans les médias et la télévision, elle se lance dans une carrière de peintre sur le thème des villes, des constellations, de la quête de soi. C'est finalement l'amour et le couple qui lui feront créer des centaines de toiles. Sources d'inspiration et coups de coeur, Caroline nous raconte sa France...

Quelle est la ville française qui vous inspire le plus dans votre travail et pourquoi ?

Caroline Faindt : Sans aucun doute, il s’agit de Paris. Depuis toute petite je rêvais d’y vivre et je m’y suis installée il y a près de 15 ans. C’est une ville si riche culturellement. S’y croisent des gens d’origines, de cultures, d’âges, de milieux sociaux différents... En fonction des quartiers, on passe d’un monde à un autre. Paris est aussi une ville formidable pour le choix de spectacles, d'expositions, ou de pièces de théâtre qu’elle propose… Je me nourris beaucoup de tout ce que je vois. L’inspiration ici est partout et constante car c’est une ville toujours en mouvement.

Quels sont vos lieux et expériences préférés à conseiller à un visiteur ?

C.F. : J’essaie chaque été de faire un « road trip « en France. Je me balade avec mon compagnon de ville en ville, de maison d’hôtes en maison d’hôtes. On découvre de nouveaux paysages, de nouvelles villes, des artisans... J’adore ça! La France est un pays magnifique. C’est difficile pour moi de choisir une seule ville.

J’adore Strasbourg à Noël avec son marché de Noël, ses illuminations. Je m’offre toujours une pause dans le salon de thé «Au fond du jardin». C’est un endroit enchanteur et unique en son genre, de par sa décoration, son accueil et les douceurs qu’on y déguste.

J’aime La Rochelle, pour ses jolies rues pavées, l’architecture du centre ville, son port... C’est une ville animée. Pour un faire petit break et changer d’air c'est parfait! J'aime aussi l’ambiance qui y règne pendant les Francofolies.

Une pause à Cancale pour manger des fruits de mer et découvrir toute la beauté et le coté sauvage de la côte bretonne me fait toujours un bien fou, et me ressource. Sans parler de Saint-Jean-de-Luz, de la Côte d’Azur... En fait, je devrais faire un guide :) Il y a tant de villes et de régions que j’aime en France!

Y a-t-il un endroit en France que vous ne connaissez pas encore et que vous aimeriez découvrir ?

C.F. : J’aimerais beaucoup aller visiter les châteaux de la Loire. Découvrir nos magnifiques châteaux, avec un guide passionné qui nous parlerait de l'Histoire de France, de nos rois et de nos reines, et déguster de délicieux vins... Se cultiver et se faire plaisir, c’est un beau duo !

De façon plus générale, qu'est-ce qui vous inspire dans les villes?

C.F. : Peindre des villes imaginaires, réinventer des mondes, retranscrire la beauté du monde, voilà ce à quoi je me suis attelée à faire dans cette série de toiles. C’est un voyage à New York qui en a été le déclencheur inconscient. A mon retour en France j’ai eu envie de peindre ce que j’avais vu là bas, de dépeindre le monde comme je l’imaginais, de poser toutes les couleurs qui m’entouraient sur la toile. J’ai eu comme une envie de construire et d’imaginer un monde meilleur avec mes pinceaux. Cette série sur les villes, c’est aussi pour moi, une manière de voyager constamment; peindre une toile, c’est comme ouvrir une fenêtre sur le monde….

En savoir plus :

. Exposition "Au Coeur des villes" de Caroline Faindt le 4 février de 10h à 17h30 au Louvre Factory (Lien externe), 47 rue de Richelieu dans le 1er arrondissement de Paris.

. Site web de Caroline Faindt (Lien externe)

. Préparer son séjour à Paris (Lien externe)

Aller
plus loin