Roland-Garros en mode futuriste

A Paris, Roland-Garros inaugure un nouveau court de tennis à l'architecture ultra-moderne, entouré de serres peuplées de plantes des 5 continents. Le court Simonne Mathieu s'inscrit dans un vaste projet de rénovation du stade qui accueille chaque année les internationaux de tennis de Paris. Visite.

A Roland Garros, habituellement, la couleur qui domine, c'est le rouge. Rouge comme la terre battue, l'une des spécifités du tournoi de tennis de Paris. On admire la glisse des plus grands champions dans la poudre ocre, on scrute les traces laissées par les balles jaunes à la lisière de la ligne de fond de court.

Une structure de métal et de verre au coeur de serres botaniques

Mais une fois n'est pas coutume, avec l'inauguration du nouveau court de tennis conçu par Marc Mimram Architecture & Associés, Roland-Garros met l'accent sur le métal, le verre... et le vert. Vert comme la végétation et les serres qui encerclent le nouveau terrain de jeu du tournoi du Grand Chelem.

Dans le cadre de son grand chantier de rénovation, le stade qui accueille chaque année entre fin mai et début juin les internationaux de tennis de Paris se dote d'un court flambant neuf baptisé Simonne Mathieu, du nom d'une ancienne joueuse, 10 fois victorieuse de Roland-Garros dans les années 30 en simple ou en double, et qui se distingua en répondant à l'appel du Général de Gaulle en 1940. Un nom au goût de liberté pour un court qui arbore tous les attributs du futur, dans ses matériaux, ses lignes, ses équipements et sa démarche environnementale.

Ouverture du parcours végétal au-delà de la période du tournoi

La nouvelle structure modernise et agrandit les serres d’Auteuil construites au XIXème siècle par Jean Camille Formigé, l’architecte du service des promenades et plantations de la ville de Paris. Les collections horticoles et la diversité botanique seront rendues accessibles à un grand nombre de visiteurs au cours de l'année, sans se limiter aux accès des fans de tennis durant la quinzaine du tournoi de Roland-Garros.

Semi-enterré et enchâssé entre quatre serres peuplées de plantes des cinq continents, le nouveau court se présente comme un véritable écosystème végétal unique au monde. Cinq mille spectateurs pourront prendre place dans cet écrin, illustration de l’alliance du sport et de la nature à Roland-Garros.

Equipement sportif de très haut niveau en relation avec la nature

"En dehors de la période du tournoi, le nouveau court s’inscrira dans la déambulation à travers les serres" explique l'agence Mimram Architecture & Associés. La nouvelle construction permet "un cheminement naturel des piétons à l’intérieur des serres et une présentation des biotopes nouvellement constitués. (...) A cette occasion se définit un nouveau concept, l’équipement sportif de très haut niveau en relation avec la nature".

Et de décrire un "projet unique", qui "appartient au sol dans la partie du court engravé à 4,5 mètres de profondeur", et "au ciel dans la couverture de verre qui protège la tribune haute". Un horizon végétal en pleine ville (Roland-Garros est situé à l'ouest de Paris, en lisière du bois de Boulogne), à découvrir pendant le tournoi de tennis, mais pas seulement, les rénovations s'inscrivant dans une démarche environnementale au long court. Et au milieu, toujours la terre battue...

Se rendre à Roland-Garros à Paris 

Le stade Roland-Garros est situé à l'ouest de Paris, en lisière du bois de Boulogne.