Les plus belles expositions gratuites à voir à Paris en 2019

Finies les idées reçues sur les expositions parisiennes qui coûtent un bras. La culture n’a pas forcément un prix à Paris. Preuve à l’appui avec cette sélection gratuite, soigneusement triée sur le volet.

Les EX arrivent en ville

View this post on Instagram

I am really proud and happy that my serie The Would Be me has been selected in the short list of La Bourse du Talent de la BNF. This serie set up my possible lives If I/we made different choices. I recontacted and staged real people that used to be part of my life before to perform those lives we never had together. It deals with the idea of "as if" ////// je suis très heureuse de faire partie des finalistes de la Bourse du Talent de la BNF avec ma série The Would Be Me. Cette série interroge l'idée du "et si" et met en scène mes vies possibles. J'ai recontacté toutes ces personnes qui ont à un moment fait parti de ma vie afin de mettre en scène notre hypothétique futur si nous avions fait des choix différents.

A post shared by Pauline---Rousseau (@rousseaupaulinepauline) on

À la Galerie Dilecta, jusqu’au 23 février 2019
Que serait notre vie, si nous n’avions pas quitté cet ex ? Ou si nous avions seulement pris la peine de rester en contact ? Voilà une réflexion très contemporaine que propose d’illustrer en images la talentueuse photographe Pauline Rousseau via son expérience personnelle. Intitulée « The Would Be Me », la série de photos nous plonge dans son passé et questionne avec finesse « la limite entre réalité et fiction, entre vérité et fantasme ». Entre moments de vie passées et moments hypothétiques de la jeune femme, chaque mise en scène invite à l’introspection. Mais toujours avec légèreté.
Adresse : Galerie Dilecta (Lien externe) , 49 Rue Notre Dame de Nazareth 75003 Paris 3
Horaires : ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h

Vogue célèbre les femmes iconiques

View this post on Instagram

Art and women are at the heart and soul of Vogue Paris and everything that we do, so we’ve teamed up with @davidherveboutin and ONU Femmes to support their mission to help women affected by the 2017 earthquake in Mexico. Based on an original idea by @davidherveboutin, we've invited 32 renowned contemporary artists to create their own interpretation of a Vogue Paris cover, featuring a muse of their own choice. These original artworks will go on sale by Christie's in two weeks' time with the proceeds helping this extremely important cause. If you'd like to participate, find more information in the supplement inside the February issue and see the exhibition at the @MonnaiedeParis from February 19-27. #TogethHerVogue @togeth_her #togetHHer . 1. Nicole Kidman by François Bard 2. Madame Viallat by Claude Viallat 3. Marguerite Duras by Aki Kuroda 4. Margaret Thatcher by Grayson Perry 5. Sainte Marie-Louise by Fabrice Hyber 6. Michelle Obama by Hom Nguyen 7. Simone de Beauvoir & Joséphine Baker by ORLAN 8. Carmen by Pilar Albarracín 9. Hannah Arendt by Agnès Thurnauer 10. Joyce Carol Oates by Françoise Pétrovitch . All works ©️2019 – BB+ Artistes à la Une Togeth’Her All rights reserved

A post shared by Vogue Paris (@vogueparis) on

À la Monnaie de Paris, du 19 au 23 février 2019
Ce mois-ci, le magazine Vogue et le somptueux palais de la Monnaie de Paris (Lien externe) rendent hommage aux femmes, lors d’une expo-vente intitulée « Artistes à la Une : Toget’Her ». Pour l’occasion, 33 artistes au féminin s’approprient la couverture du magazine de mode, avec pour seul fil rouge, la représentation d’une femme inspirante à leurs yeux. De Michelle Obama à Joséphine Baker, en passant par Madonna ou Simone de Beauvoir : chacune des Unes est sublime. L’argent récolté lors d’une vente aux enchères sera ensuite reversé à ONU Femmes France. Un programme en faveur de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

Adresse : 11 quai de Conti, 75006 Paris
Horaires : du mardi au dimanche de 11h à 19h
Nocturne le mercredi jusqu’à 21h

L’art urbain au service du climat

View this post on Instagram

BORDALO II En exclusivité pour son exposition, nous dévoilerons le tout premier print de BORDALO II "Half Lion Copy" Technique : impression numérique rehaussée partiellement de vernis, sur papier recyclé de 300 gr Format : 40 x 30 cm Edition : 200 exemplaires signés et numérotés par l'artiste + 30 épreuves hors commerce (HC) + 20 épreuves d'artiste (AP) Prix : 80 € BORDALO II a rehaussé chaque épreuve à la main, rendant chaque tirage unique. À NOTER : Cette série limitée sera en vente uniquement sur place. Aucune réservation. ACCORD DE PARIS, vernissage samedi 26 janvier à partir de 15 heures. 10 Avenue de France - Paris 13 .................. Exclusively for his exhibition, we will unveil the very first print of BORDALO II "Half Lion Copy" Technique: digital printing partially enhanced with varnish, on 300g recycled paper Size: 40 x 30 cm Edition: 200 copies signed and numbered by the artist + 30 non-commercial (HC) + 20 artist's proofs (AP) Price: 80 € BORDALO II has enhanced each proof by hand, making each print unique. NOTE: This limited edition will only be available on site. No reservations. ACCORD DE PARIS, opening on Saturday 26 January from 3pm. 10 Avenue de France - Paris 13

A post shared by Galerie Mathgoth (@galerie_mathgoth) on

À la Galerie Mathgoth, jusqu’au 2 mars 2019
C’est avec une sensibilité artistique toute singulière que le réputé streetartiste portugais BORDALO II a choisi la ville de Paris pour dénoncer les ravages de notre société de consommation. Dans un espace brut et atypique de 700 m² à la Galerie Mathgoth, il expose des sculptures d'animaux en voie de disparition, toutes réalisées à partir de déchets plastiques. Ces œuvres, symbolisant les conséquences écologiques alarmantes de la mondialisation ont pour but de réveiller les consciences des jeunes générations à la nécessité de sauver la planète. Un manifeste puissant.
Adresse : Galerie Mathgoth (Lien externe) , 10-12 Avenue de France – 13e
Horaires : du mardi au samedi de 14 à 19 heures

« Riad Sattouf, l’écriture dessinée »

À la BPI, jusqu’au 11 mars 2019
Avis aux fans du dessinateur de BD Riad Sattouf, sachez que la Bibliothèque publique d’information du Centre Pompidou consacre toute une exposition à son travail. Et plus particulièrement sur son parcours depuis « La Vie secrète des jeunes », « Pascal Brutal », en passant par les « Cahiers d’Esther » jusqu’à l’exceptionnel roman graphique « L’Arabe du futur ». Plus qu’un retour sur ses œuvres dessinées, l’exposition oriente les projecteurs sur les planches originales de l’auteur et son tendre regard sur la jeunesse. En bref, c’est tout son univers graphique qui est passé au peigne fin. Et c’est superbe.
Adresse : Bibliothèque publique d’information (Lien externe) , 25 Rue du Renard 75004 Paris
Horaires : de 11h à 21h ou de 12h à 22h

« Ex-East »

À l’Espace Niemeyer, jusqu’au 16 mars 2019
Dans le cadre de la saison culturelle France-Roumanie, l’exposition d’art moderne et contemporain « Ex-East » investit le hall d’entrée du Pari Communiste Français, l’exceptionnel espace Oscar Niemeyer. Dans une mise en scène inédite, les principaux protagonistes de l’art moderne côtoient les acteurs de la scène contemporaine. L’objectif étant de souligner le lien indéfectible entre artistes roumains au XXe siècle et nouvelles générations. Assez étonnant.
Adresse : Espace Niemeyer (Lien externe) , 2 place du Colonel Fabien – 75019 Paris
Horaires : De 10h à 18h

« Moods in a room », ambiance surréaliste

À la Galerie Thierry Bigaignon, jusqu’au 30 mars 2019
Après le succès de sa dernière série « Looking for the masters in Ricardo’s Golden Shoes » dans laquelle elle revisitait les grandes icônes de l’histoire de la photographie, Catherine Balet donne aujourd’hui naissance à un travail de transparence complètement inédit. Laissant ainsi place au surréalisme et à la superposition des images. Chacun des collages superposés représente alors une métaphore des états de conscience de l’artiste, en explorant les dualités entre contenu et absence, espace et surface. L’idée derrière ? « Le dessous existe autant que le dessus ». A méditer.

Adresse : Galerie Thierry Bigaignon (Lien externe) , Hôtel de Retz – 75003
Horaires : le jeudi de 18h à 21h

Paris avant et après l’architecture Haussmann

À la Galerie Nougaro, jusqu’au 29 juin 2019
Paris n’a pas toujours été la ville qu’on connait aujourd’hui. Avant 1860, c’était un tout autre visage de la ville lumière. Preuve en image avec l’exposition « Paris avant-après » à la Galerie Nougaro. Tirée du livre de l’historien Patrice de Moncan, elle propose aux amoureux de Paris et d’architecture de faire un saut dans le temps, au moment où le fameux baron Haussman changeait en profondeur l’architecture de Paris. Prêt à jouer au jeu des différences ?

Adresse : Galerie Hélène Nougaro (Lien externe) - 17, rue du Petit Pont – 75005
Horaires : mardi à samedi de 14h30 à 19h

"The Would Be Me " à la Galerie Dilecta (Lien externe)
"Artistes à la Une : Toget'Her" à la Monnaie de Paris (Lien externe)
"Accord de Paris" à la Galerie Mathgoth (Lien externe)
"Riad Sattouf, l'écriture dessinée" à la BPI du Centre Pompidou (Lien externe)
"Ex - East" à l'Espace Niemeyer (Lien externe)
"Moods in a room" à la Galerie Thierry Bigaignon (Lien externe)
"Paris avant-après" à la Galerie Hélène Nougaro (Lien externe)

Paris 

Paris