Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

Les 7 plus jolis villages à visiter dans les Alpes du Sud

Certains diront qu’ils ont cet air de bout du monde, d’autres choisiront plutôt le royaume enneigé perché sur les toits de la France. À l’heure d’hiver, les stations villages orientées plein sud sont source de déconnexion en famille. Voici quelques noms bien choisis.
Saint-Véran « le pays où le coq picore les étoiles »

Hissé à 2042 mètres d’altitude, en plein cœur du Parc Naturel Régional du Queyras, Saint-Véran (Lien externe) est à ce jour la commune la plus haute d’Europe et fait partie des plus beaux villages de France. Ici, on se promène parmi les vieilles bâtisses traditionnelles (datées de 1641), on lève la tête face aux jolies églises, on goûte le pain artisanal tout droit sorti du vieux four et une fois la nuit tombée, on part flirter avec les étoiles depuis l’observatoire astronomique de Saint-Véran (Lien externe) (3000 m d’altitude).

La Grave-La Meije, terre d’authenticité

Pas d’hôtel grand luxe, ni de chalet en bois : dans le pays de la Meije (Lien externe), la convivialité des Hautes-Alpes ne s’habille qu’en pierre. Ses maisons, bâties sur le roc et ses toits recouverts d’ardoise font de l’œil à l’écrin des montagnes. Blottie entre l’Oisans et le col du Lautaret, La Grave est réputée pour ses splendides couchers de soleil à vous réchauffer le corps et le cœur. De par son âme sauvage et sa neige de haute qualité, La Grave est aussi un rendez-vous pour les grands alpinistes. Relié au glacier de la Girose, le télésiège du village vous transporte en 30 minutes à 3200 m d’altitude, au cœur des grandes étendues glaciaires.

Pelvoux-Vallouise, un petit coin de paradis blanc

De la poudreuse à perte de vue, du soleil comme s’il en pleuvait, des pistes d’altitude avec, en prime, un panorama sur la vallée, des espaces vierges où la nature est reine… Oui, Pelvoux-Vallouise (Lien externe) fait partie de ces stations-villages (très) généreuses. Attenante au Parc National des Ecrins, elle offre un large terrain de jeux : ski de fond, raquettes à neige, chiens de traineaux, ski de randonnée. De 1250 m à 2300 m d’altitude, on glisse en famille de bonheur.

J’irai me dépayser à Crévoux

« De toute la région, Crévoux (Lien externe) est celui qui a su garder son visage d’antan. » Entre tradition et nature, le village montagnard de Crévoux charme pour son côté rural et sa tranquillité. Juché au cœur du massif du Parpaillon, à 1600 m d’altitude, il fait partie des plus anciens domaines skiables des Alpes du Sud. Ici, on vient pour le ski alpin (évidemment) mais aussi pour les magnifiques randonnées en raquettes ou à ski de fond. Sa taille humaine, son savoir-faire régional et sa nature brute, parfois capricieuse mais jamais boudeuse, convainc toutes les familles.

Saint-Paul-sur-Ubaye, retour aux sources

Bordé par les forêts de mélèze et bercé par l’eau écoulée sous la glace des torrents, le village de Saint-Paul-sur-Ubaye (Lien externe) est lui aussi une bulle de reconnexion. S’il ne fallait lui donner qu’un seul nom : décompression. Entre haute vallée et ancienne vallée de l’Ubaye, un site de promenade long de 6 km de pistes est propice aux grands bols d’air en famille. C’est un fait : à Saint-Paul-sur-Ubaye, on ne fait pas « que passer », on y reste pour les vacances et puis on y retourne, encore et toujours.

Ancelle, un joli coin de neige pour se lover dans le Champsaur

Dotée d’un soleil très généreux et posée sur un plateau à 1350 m, la toute petite station-village d’Ancelle (Lien externe) est une adresse idéale pour les vacances en tribu. Ici, on aime prendre son temps à ski ou en raquettes dans la vallée de Rouanne, s’extasier devant l’architecture haut-alpine, s’arrêter déguster des « tourtons » ou des « oreilles d’ânes » dans une bonne adresse typique du village et tout simplement, réapprendre à respirer. Au ralenti, loin de la routine.

Ski et remparts à Roubion-Les-Buisses

À tout juste 70 km de Nice, sur la route des Grandes Alpes, dans le Parc National du Mercantour existe un village pittoresque, à flanc de falaise. Son nom ? Roubion-Les-Buisses (Lien externe). Robustes et charmeuses, ses remparts datés du moyen-âge ont visiblement défié le temps. Autour ? Une nature virginale, des anciennes granges au toit de lauze qui ponctuent par petite touche son paysage rural et un millier d’hectares de forêts pour s’abandonner.